Scénar

1435 mots 6 pages
10h12, John émerge petit à petit de son sommeil chaotique. Ce soir encore, il n'a pas dormi. Ce soir encore, il a révé de Lui. Lui, qui, il y a 20 ans, s'est introduit dans la maison familiale, tuant son père et violant sa mère. Ce jour là, ce fut le pire de sa vie. Et pourtant, cette même journée avait commencée de la plus belle des manières. Tout juste arrivé à l'école, Judith, sauta au cou de John et l'embrassa sur la joue. Oui, sur la joue, sans aucune arrière pensée perverse, en même temps, normal lorsqu'on a 7 ans. John a toujours eu cet étrange sentiment envers Judith, ce sentiment qui vous fais perdre tout moyen lorsque la personne est proche de vous, ou qu'elle vous parle, et qui vous fait rougie au moindre effleurement. Oui, John était amoureux de Judith, et la journée ne pouvait pas mieux commencer que sur ce baiser. Il y avait pensé toute la journée, se remémorant le passage encore et encore, jusqu'à l'heure de la sonnerie, heure à laquelle il retrouvait son père pour rentrer chez lui. Sur le chemin du retour, ils s'arrèterent à un petit café, John prit un jus d'orange, son père commanda une bière. Et il était la, Lui, qui allait changer à jamais la vie de John. Il les fixait du fond de la salle, avec ce regard qui indique immédiatement qu'une mauvaise intention vous anime, ce regard bestial et sans pitié. Lui, c'était Hedmund MacTaggert, homme sans histoire, vivant avec sa femme et ses deux filles, Meredith et June. Il était arrivé en ville il y a peu, ayant été promu au poste de PDG dans une assurance. Personne ne le connaissait vraiment, mais c'était quelqu'un de calme et d'agréable, d'après ses voisins. John et son père, Ryan, finirent leur commande et se dirigèrent vers leur voiture. Hedmund se leva, laissa un billet sur la table, et les suiva. Ryan et John ne remarquèrent pas, tout le long du chemin que quelqu'un les suivait, trop absorbé à chantonner les morceaux passant à la radio. Ils arrivèrent chez eux. Moira les attendait. Moira, c'était la

en relation

  • St Scenar Explo Visa
    5080 mots | 21 pages
  • La locandiera de carlo goldoni
    2910 mots | 12 pages
  • Italien, la vie est belle
    1043 mots | 5 pages
  • Idomeneo, roi de crête
    5495 mots | 22 pages
  • Vocabolario del cinema e del teatro
    2827 mots | 12 pages
  • Itlien
    531 mots | 3 pages
  • Francais
    14830 mots | 60 pages
  • Exposé sur le film : la vie est belle
    1207 mots | 5 pages
  • Cento passi
    736 mots | 3 pages
  • Bien venu
    18691 mots | 75 pages