Scapin un véritable comédien

611 mots 3 pages
Devoir maison de français

Sujet : Vous rédigerez l'un des axes de lecture d'un commentaire du texte « Les fourberies de Scapin »(p.p 127-128). Vous démontrerez que Scapin est un véritable comédien servant une mise en abyme de la violence sociale. Vous formerez pour cela plusieurs paragraphes argumentatifs ( voir p.485 ) en insérant des citations (p.484)

Scapin est un personnage très originale dans le monde du théâtre, il révèle dans cet Acte III scène 2 ses talents de comédien dans une mise en abyme de la violence sociale. Cette scène révèle Scapin comme un brillant comédien. Dans ce passage, Scapin veut se venger de Géronte. Il commence par inventé un fort accent gascon comme par exemple dans cette réplique « Li est assurément quelque histoire là-tetans » (ligne 12). Puis voyant que son maître ne se rend pas compte du subterfuge, surenchérit et joue cette fois le rôle d'une demi douzaine d'hommes qui tous poursuivent et veulent la peau du pauvre Géronte. Il met alors en scène tous ces personnages lorsque Géronte est enfermé dans un sac, se trouvant aveugle et impuissant. D'ailleurs en plus de joué le rôle de plusieurs personnages imaginaire, il s'invente lui-même un rôle. Lorsqu’il ne joue pas de sale tour a son maître, il joue le rôle d'un valet obéissant et fidèle comme par exemple dans sa dernière réplique : « J'aime mieux souffrir toute chose que de vous découvrir mon maître » (lignes 36-37) ou encore « Je ne trahirait point mon maître » (lignes 38-39). Cette scène devient alors assez spectaculaire tant le rôle de Scapin ne devient pas seulement un jeu théâtrale mais une prouesse technique très importante. Notamment grâce au changement de rôle et de voix en si peu de temps.

Pour se venger de son maître, Scapin va inventer un stratagème élaboré pour arriver a ses fins. Il va donc jouer une confrontation imaginaire entre des agresseurs joué par lui même, son maître Géronte et lui. Géronte pense que son valet le protège en

en relation

  • Fourberies de scapin
    4307 mots | 18 pages
  • Fourberie de scapin
    1089 mots | 5 pages
  • Moliere
    558 mots | 3 pages
  • jgfi-r_è_è
    3109 mots | 13 pages
  • La commedia dell'arte
    787 mots | 4 pages
  • Biographie molière + oeuvres
    1258 mots | 6 pages
  • rien
    3114 mots | 13 pages
  • Les fourberies de Scapin : commentaire composé
    1288 mots | 6 pages
  • Molière
    1539 mots | 7 pages
  • Biogragraphie de molière
    268 mots | 2 pages