Schumpeter

767 mots 4 pages
JOSEPH SCHUMPETER
Thème du programme : Enseignement de spécialité - Auteurs

Progrès technique et évolution économique

Capitalisme, innovation, entrepreneur, destruction créatrice, cycles...tels sont les mots clés de la pensée de Schumpeter. Plus qu'un simple économiste, Schumpeter est un penseur des sciences sociales. A ce titre, on peut le situer aux côtés des plus grands (Smith, Marx, Keynes, Hayek) que l'on peut lire sous d'autres angles que la science économique: sociologie, psychologie, politique...Son célèbre livre Capitalisme, socialisme et démocratie (1942) en est la preuve. Il est, de plus, souvent présenté comme un hétérodoxe. Mieux vaudrait dire inclassable, dans le sens où pour lui « il n'y a ni bonne, ni mauvaise économie, mais seulement du bon ou du mauvais travail ». Enfin, sa connaissance approfondie de l'histoire de la pensée économique et sociologique (Théorie de l'évolution économique, 1911) est le pilier de toute son oeuvre. Examinons les points clés de la pensée de Schumpeter ainsi que son actualité.

I. Les points clés de la pensée de Schumpeter
L'analyse du capitalisme. Il y a rupture avec l'analyse néo-classique (il est pourtant admirateur du modèle d'équilibre général de Walras), statique et considérant que le déséquilibre est anormal. Au contraire, JS considère que le déséquilibre est nécessaire en étant un ressort fondamental du capitalisme.

Celui-ci est un organisme vivant capable d'évolution, de sélection, de mutation. Cet aspect s'observe dans la concurrence (loin d'être pure et parfaite) où les plus faibles disparaissent dans une logique darwinienne.

L'évolution est matérialisée par des cycles dont la source est l'innovation. Celle-ci se produit par à-coups et se diffuse en grappes (où de multiples innovations se greffent sur une innovation majeure). L'innovation n'est pas seulement du progrès technique, il en distingue cinq types: > fabrication d'un nouveau produit (ex: apparition de l'automobile) >

en relation

  • Schumpeter
    1069 mots | 5 pages
  • schumpeter
    750 mots | 3 pages
  • Schumpeter
    1188 mots | 5 pages
  • Schumpeter
    739 mots | 3 pages
  • Schumpeter
    3456 mots | 14 pages
  • Schumpeter
    3831 mots | 16 pages
  • Schumpeter
    5233 mots | 21 pages
  • Schumpeter
    5091 mots | 21 pages
  • Schumpeter
    407 mots | 2 pages
  • Schumpeter
    1580 mots | 7 pages