Schumpeter

5091 mots 21 pages
L’évolution du système dynamique que constitue le capitalisme est cyclique.

Schumpeter est considéré comme un économiste hétérodoxe et il est surtout connu pour sa contribution à l’analyse de l’évolution du capitalisme. Les apports de Schumpeter à la pensée économique sont nombreux : théorie sur l’évolution du capitalisme, théorie des cycles, analyse du rôle de l’innovation et du rôle de l’entrepreneur dans la croissance économique…
Dans Théorie de l’évolution économique, Schumpeter expose son analyse des conditions qui entraînent l’évolution du système économique, notamment la croissance. Il prolonge sa réflexion dans deux autres ouvrages : Les cycles des affaires et Capitalisme, socialisme et démocratie. Le cœur de son analyse peut se résumer dans l’interrogation suivante : quel est le moteur de la dynamique économique, à savoir les facteurs qui mettent le capitalisme en mouvement? Schumpeter considère le système économique essentiellement d’un point de vue dynamique. La fécondité de son approche consiste à proposer une nouvelle conception de la croissance qui rompt avec les analyses traditionnelles.

Dans son acceptation commune, l’évolution désigne le changement, quel qu’il soit, léger ou profond, partiel ou général, continu ou par rupture. Dans le sens que Schumpeter donne à ce mot, « évolution » est synonyme de changement profond qui affecte tous les respects de la vie économique (production, consommation, marchés…), de rupture radicale. Pour Schumpeter, non seulement le capitalisme « n’est jamais stationnaire, mais il ne pourrait jamais le devenir ». Il évolue sans cesse, quantitativement et qualitativement. Schumpeter oppose la notion de circuit, modèle d’économie routinière à fonctions de productions de production stables, à celle d’évolution quand l’économie est tirée de sa routine par l’innovation. Le capitalisme est un système dynamique et l’innovation permet de rompre la routine économique. Afin de mettre en scène de la façon la plus

en relation

  • Schumpeter
    1069 mots | 5 pages
  • schumpeter
    750 mots | 3 pages
  • Schumpeter
    767 mots | 4 pages
  • Schumpeter
    1188 mots | 5 pages
  • Schumpeter
    739 mots | 3 pages
  • Schumpeter
    3456 mots | 14 pages
  • Schumpeter
    3831 mots | 16 pages
  • Schumpeter
    5233 mots | 21 pages
  • Schumpeter
    407 mots | 2 pages
  • Schumpeter
    1580 mots | 7 pages