Science et idéologie politique

1130 mots 5 pages
Nous travaillerons ici sur deux textes, à savoir « L’affaire Lyssenko, une éclipse de la raison » de Walter Gratzer, et « Transformer l'idée de science et l'idéologie liée à la science », de Léna Soler.
Nous verrons alors comment la science peut être liée à une idéologie, un contexte sociopolitique, puis nous aborderons le concept d'idéologie scientifique à travers le deuxième texte, en passant par la question de la philosophie des sciences.

Dans le texte « L’affaire Lyssenko, une éclipse de la raison », l'auteur se base sur l'histoire de Lyssenko et nous montre comment des idées scientifiques ont pu prendre une telle importance grâce à un soutien politique et idéologique. Ce qui s'est passé a été rendu possible grâce à un contexte historique, social et politique particulier. En bref, Lyssenko disait pouvoir modifier les espèces, les animaux comme les plantes: par exemple, il expliquait pouvoir traiter le blé de sorte à ce qu'il produise plus. A ce moment là (catastrophique du point de vue des récoltes), c'est ce que l'on a envie d'entendre. C'est une sorte d'espoir.
Lyssenko dénonce la « génétique bourgeoise ». Il a pu imposer ses idées grâce à un soutien politique des plus importants: celui de Staline. De ce fait, tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec les propos de Lyssenko étaient arrêtés ou exécutés. Il a donc su prendre une place importante grâce à l'appui politique qu'il avait et ne laissant personne être d'un tout autre avis que le sien. Il a d'ailleurs été soutenu par Staline puis par Khrouchtchev, ce qui lui a permis d'avoir une influence sur une longue durée. De plus, ses idées étaient liées à la pensée marxiste, idéologie « attirante » à ce moment là.
L'auteur nous montre que Lyssenko a, entre autres, essayé d'imposer de nouvelles méthodes ou de nouveaux principes, faux et inefficaces, comme le principe de coopération qu'il a imposé à une plantation de chênes.

Dans la deuxième partie du texte, Walter Gratzer met en avant le fait que

en relation

  • Doxa et opinion publique
    3065 mots | 13 pages
  • L'idéologie
    4443 mots | 18 pages
  • Nazisme
    2370 mots | 10 pages
  • Ideologie et regimes politiques
    6396 mots | 26 pages
  • Reboul et boudon à travers la question de l'ideologie compte rendu et critique personnelle
    4225 mots | 17 pages
  • Ideologie et utopie
    10708 mots | 43 pages
  • saga
    4168 mots | 17 pages
  • document
    1041 mots | 5 pages
  • Max weber
    4676 mots | 19 pages
  • Blabla
    3679 mots | 15 pages