Science politique

8637 mots 35 pages
Introduction générale : De toutes les sciences sociales, l’étude des faits politiques est l’activité la plus ancienne que l’on peut rapporter aux sciences sociales, dans l’antiquité on ne parlait pas de sciences sociales et c’était rapporter ou c’était des études faisant partie soit de la philosophie soit de la morale de l’éthique , la réflexion sur les faits politiquesse faisait essentiellement au départ sous forme de recommandation puisque l’objectif était surtout de cerner de trouver , la meilleur manière de gouverner les peuples les provinces de diriger les états bien avant les grec de l’antiquité , les chinois se sont interroger sur la meilleur manière d’organisé leur société cette façon d’envisager le rapport entre gouverner sera maintenu quasiment jusqu'à la renaissance (milieu XVI) cad jusqu'à l’application du prince de Machiavel, on remarque par ailleurs que c’est au moment des crises que ce type de réflexion cad la recherche du meilleur gouvernement possible prend place ceci est permanant jusqu'à aujourd’hui, le moment des crises est propice à la construction d’envisager de nouvelle manière… Des moments ou l’on constate des changements sociaux brutaux soudain et inhabituel, pour les chinois il sait agit entre le 5 et le 3 e siècle avant l’ère chrétienne c’était un moment particulier parce que la chine passait des royaumes combattant vers un empire unifier. La pensée politique grecque apparait quant à elle au moment où la civilisation grec amorce une lente décadence. Platon va essayer d’étudier, ces réflexion constitue vraisemblablement les premières en occident qui relève de l’étude de la chose politique. Economie et sociologie Anthropologie Ces sciences sociales se sont proclamer indépendante distincte de la philosophie, cette Independence a été plus longue et plus difficile pour la science politique. La sociologie quand a elle apparait avec l’émergence du peuple comme acteur, comme partie prenante à l’histoire a partir de

en relation

  • sciences politiques
    3177 mots | 13 pages
  • Science politique
    2684 mots | 11 pages
  • Science politique
    1728 mots | 7 pages
  • La science politique
    32574 mots | 131 pages
  • Science politique
    939 mots | 4 pages
  • Science politique
    3076 mots | 13 pages
  • Science politique
    7032 mots | 29 pages
  • Sciences politiques
    7716 mots | 31 pages
  • Science et politique
    1913 mots | 8 pages
  • Science politique
    10388 mots | 42 pages