Science politique

3076 mots 13 pages
Sciences politiques.

Chapitre préliminaire : l’émergence laborieuse de la science politique française.

 Comment se fait il qu’en France, la science politique soit enseignée en droit ?
On constate, depuis les années 1970 - 1980, un développement spectaculaire de l’enseignement et de la recherche en science politique. La science politique a connu un progrès important au cours des trois dernières décennies ; pourtant, la science politique française conserve un caractère atypique car elle n’arrive pas à s’affirmer.

Section 1 : Les difficultés rencontrées par la science politique.
Aux Etats Unis, la science politique est un enseignement dès les années 1980 - 1990 alors qu’en France, il faudra attendre l’après WW2. En Grande Bretagne, en Italie ou en Allemagne, dès la fin du XIX° siècle, on constate l’émergence de la science politique.
Il existe deux raisons pour lesquelles la France a eu des difficultés.

Paragraphe 1 : Les difficultés tenant à l’objet de la science politique. C’est un problème général : les politistes sont confrontés au même problème. Une première dualité porte sur la valeur qu’il convient d’attribuer à la politique. On peut distinguer une version noble d’une version plus péjorative du politique.
La version noble était celle des représentants de la philosophie antique : la politique est l’activité noble par excellence qui s’emploie à diriger vers ce qu’on appelait le bien commun (le bien vivre), une cité nécessairement en proie à des conflits. On retrouvera notamment cette conception de la politique chez St Thomas d’Aquin.
Selon la version péjorative de la politique, celle-ci serait le domaine de l’ambition, du cynisme, du carriérisme…

On peut également noter une seconde dualité portant sur l’étendue, l’aire de l’activité politique. Il y a une vision restrictive de la politique et une vision extensive de la politique.
Selon la conception restrictive, le politique serait un compartiment au sein de la société. Il y aurait un

en relation

  • sciences politiques
    3177 mots | 13 pages
  • Science politique
    8637 mots | 35 pages
  • Science politique
    2684 mots | 11 pages
  • Science politique
    1728 mots | 7 pages
  • La science politique
    32574 mots | 131 pages
  • Science politique
    939 mots | 4 pages
  • Science politique
    7032 mots | 29 pages
  • Sciences politiques
    7716 mots | 31 pages
  • Science et politique
    1913 mots | 8 pages
  • Science politique
    10388 mots | 42 pages