Science

1744 mots 7 pages
Quand on se pose la question, toujours légitime, concernant à l’objet vers lequel s’élance la recherche dans l’histoire des sciences, les réponses se multiplient sans jamais aboutir à une définition concrète sur ledit objet d’étude. L’histoire des sciences, commentait Canguilhem, n’est pas une science et son objet n’est pas un objet scientifique. En raison de la volubilité presque infinie de significats dans la définition de celui qu’on appelle science, de la diversité de significations différentes qu’on peut extraire si on commence à énumérer les aspects propres et particuliers de chaque science (biologie, chimie, physique…) avec leurs théories et leurs divergents objets de connaissance. Si on ajoute même le surgissement depuis quinze ans de nouvelles perspectives envisagées dans l’étude de l’histoire des sciences, quiquonque se prépare á faire une description exacte du mot « science », en fixant en même temps leur significat, s’heurte à une problématique (a une diversité de sens) presque indissoluble. Bien que cette problématique se présente d’emblée dans n’importe quelle recherche envisagée sous la perspective de l’histoire des sciences, une solution, comme a bien signalé Lucie Girard, consisterait à réserver strictement le nom de « science » à ce qui corresponde de près aux sciences sous leur forme actuelle. Cependant, on ne peut pas trancher tout d’un coup le problème en décernant simplement le nom de science aux actuelles structures exhibées épistémologiques et institutionnelles exhibées par la science au moment actuel. Un tel positionnement implique plutôt une grave difficulté de démarcation dont de l’élection d’un critère valide avec lequel on sera en disposition de cerner et étriquer le champ sémantique du mot science. Le vrai problème se pose dans la façon de choisir ce critère sans se laisser emporter par de disposition aléatoires de l’esprit autant plus que par des critères complètement objectifs. Ainsi on peut aboutir à une douteuse définition de

en relation

  • Science
    1827 mots | 8 pages
  • La science
    402 mots | 2 pages
  • sciences
    78209 mots | 313 pages
  • La science
    576 mots | 3 pages
  • sciences
    357 mots | 2 pages
  • La science
    1640 mots | 7 pages
  • Science
    8991 mots | 36 pages
  • Science
    1909 mots | 8 pages
  • La science
    636 mots | 3 pages
  • la science
    1772 mots | 8 pages