Sciences economie social

749 mots 3 pages
Le nombre de créations d’entreprises dans les secteurs marchands continue sans cesse de croître et elle a déjà atteint une hausse de 13% dans les derniers dix ans, c’est à dire une augmentation de plus que 300 000 entreprises. Mais cette hausse concerne plutôt les entreprises en solo (sans/moins de dix salariés) puisque les autres entreprises sont toujours en voie de concentration depuis 2002 et ceci est aussi le résultat du chômage, qui a poussé pleins de créateurs d’entreprises à arrêter de travailler (27%)
Malgré cela, les grandes entreprises arrivent quand même à garder leur prédominance sur le marché en termes de valeur ajoutée, d'effectifs salariés et de chiffre d'affaires, car même s’ils sont moins nombreux : ils sont plus puissants et aussi comme on le sait dans une entreprise, il y a une structure juridique où l’entreprise peut contrôler ou être contrôlée par d’autres entreprises ( l’ensemble constituant un groupe) donc la plus part du temps une quantité de PME (petites et moyennes entreprises) sont en réalité contrôlés par une grande entreprise où ils sont intégrés à un groupe, donc ils sont plus faibles.
En effet une entreprise est une unité de production qui produits des biens et des services dans le but de les vendre sur un marché pour réaliser un profit et donc être rentable. En multipliant les quantités produites et vendues par leur prix, on obtient le chiffre d'affaires (CA) et il est possible de mesurer et de comparer cette activité Pour produire les entreprises achètent des biens et services à d'autres entreprises : ce sont les consommations intermédiaires (CI). La contribution de chaque entreprise à la création de richesses se mesure en faisant la différence entre la valeur de la production et la valeur des CI ; c'est ce qu'on appelle la valeur ajoutée, puis après le paiement des rémunérations du travail salarié, des cotisations sociales et des taxes sur la production aux administrations publiques sont payés, donc le taux de marge reste et il

en relation

  • Economies morales et sciences sociales
    2170 mots | 9 pages
  • Cours Science economie et social
    296 mots | 2 pages
  • Dissertation de science économie et social
    1915 mots | 8 pages
  • Sciences économie et socials: Les choix de productions dans les entrprises
    1571 mots | 7 pages
  • Bac de francais oral
    2595 mots | 11 pages
  • Secteur bancaire
    1312 mots | 6 pages
  • L'économie souterraine de la province du Nord-Kivu/RDCongo
    3033 mots | 13 pages
  • Stage
    3636 mots | 15 pages
  • Grands problemes economiques
    3370 mots | 14 pages
  • La licence
    743 mots | 3 pages