Sciences et vérité

560 mots 3 pages
connaissance rigoureuse et précise, la science est souvent reconnue pour ce qui se fait de mieux en matière de savoir. Rien n'est plus « vrai » que ses énoncés, et nous pouvons nous en remettre à elle en toute confiance précisément parce qu'elle ne table jamais sur cette confiance, et non seulement permet, mais encore exige que nous déposions nos préjugés et nos croyances.
Que la science évolue dans un autre univers que celui des convictions et des opinions, c'est une assertion que n'ont cessé de marteler les philosophes, de Platon à Russell en passant par Berkeley, Kant et d'autres encore, qui ont fustigé la confusion entre savoir et croire. Bachelard, par exemple, tenait l'opinion pour le premier obstacle à surmonter : « L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas...5 ». Cet univers est traditionnellement celui du discours rationnel, qui apporte les arguments et produit les preuves de ce qu'il avance, comme aimait à le souligner Descartes : « [...] que ceux qui cherchent le droit chemin de la vérité ne doivent s'occuper d'aucun objet à propos duquel ils ne puissent obtenir une certitude égale aux démonstrations de l'arithmétique et de la géométrie6 ». L'étroitesse de cette liaison entre science et vérité est devenue pour nous évidente. C'est justement la raison de cette évidence qu'il faut peut-être questionner. Un premier ordre de réponses peut être proposé : la science et la vérité se trouveraient liées de manière quasi « consubstantielle ».
Dans ce premier sens, il ne peut y avoir de « fausse science », entendue comme science du faux ou de l'erreur. Une science qui se prend pour telle ou se prétend telle sans en être une est soit ignorance, soit tromperie, naïveté de l'esclave de Ménon, ou ruse et habileté à persuader de Gorgias.

Dans un deuxième sens, même si la science achoppe parfois sur des obstacles qui semblent insurmontables, même si elle stagne longtemps, voire se trompe, au final il ne

en relation

  • Science et verite
    265 mots | 2 pages
  • La science dit elle la vérité ?
    1996 mots | 8 pages
  • Philosophie : Science et vérité.
    1658 mots | 7 pages
  • la verité dans les sciences dures
    1193 mots | 5 pages
  • Science, croyance et vérité
    1690 mots | 7 pages
  • Vérité et démonstration dans les sciences mathématiques
    636 mots | 3 pages
  • La science parvient-elle à la vérité ?
    5314 mots | 22 pages
  • N'y a t-il de vérité qu'en sciences?
    517 mots | 3 pages
  • N'y a t-il de vérité qu'en sciences?
    1174 mots | 5 pages
  • Les sciences satisfont-elles notre désir de vérité?
    5273 mots | 22 pages