Sciences

679 mots 3 pages
Le commencement
C’était le deuxième mois de l’été, la nuit était calme, aucun bruit ne venait troubler les préparatifs de guerre à part le bruit des épées qu’on aiguisait et des hommes qui couraient de tente en tente. L’armée se trouvait dans une clairière, au centre d’une forêt appelé Alivïen, personne n’osait parler, cela faisait si longtemps qu’ils attendaient ce moment, ils étaient conduit par cinq mages. Ces cinq mages étaient très puissants, personne ne savait rien d’eux, ils pratiquaient la magie noire ce qui inspirait la peur à leurs soldats. Ils ne montraient jamais leurs visages ni aucune partie de leur corps d’ailleurs, ils avaient une forme humaine, vêtues de capes noires qui descendaient jusqu’au sol, portant des gants noirs et chacun avait une épée accrochée sur leur flanc gauche, ils ne se montraient qu’en rare moments sinon l’armée était commandée par plusieurs généraux.
Cette nuit là, ils allaient sortir de l’ombre pour attaquer le royaume d’Andar qui fut créé il y a très longtemps par les elfes bien que tout le monde croyaient que c’était des mensonges, cela faisait plusieurs siècles que ce royaume prospérait sous la garde d’un roi nommé Jarondur, personne ne connaissait le secret de sa longévité, mais les cinq mages eux connaissaient beaucoup de secrets sur la magie et sur bien d’autres choses qui n’auraient jamais dû être découvert. L’armée était composée de huit cent milles hommes, tous des prisonniers où des bannis ayant fuit le royaume d’Andar pour ce cacher dans l’Aluvïen, la forêt au sud d’Andar. Chaque soldat se préparer avec beaucoup d’ardeur, soudain les cinq mages sortirent de leur tentes qui était la plus grandes des autres, personne n’avait le droit d’y entrer sous peine de mort sauf le généraux. Cette soudaine apparition avait arrêtée tout signe de mouvement dans le camp, un des cinq mages donna l’ordre de mettre les troupes en marche, il fallait marcher sur le royaume d’Andar en pleine nuit pur augmenter l’effet de surprise et

en relation

  • Science
    1827 mots | 8 pages
  • La science
    402 mots | 2 pages
  • sciences
    78209 mots | 313 pages
  • La science
    576 mots | 3 pages
  • La science
    1640 mots | 7 pages
  • Science
    1744 mots | 7 pages
  • la science
    1772 mots | 8 pages
  • la science
    446 mots | 2 pages
  • Science
    1909 mots | 8 pages
  • les sciences
    357 mots | 2 pages