Sdlfdkjf

1227 mots 5 pages
À tous mes amis, Corentin, Thomas, Fabien, Cloé, Alexandre et j'en passe...
En hommage à Julia, décédée dans la force de l'âge...

Préface

Amis lecteurs, ça y est. En ce jour du 12 janvier 2011, je m'attaque à ce roman, à mon roman. En effet, depuis 3 ans, ce projet me tient à cœur. Voilà pourquoi je m'attaque à partir de maintenant à cette préface. Bon, bien sûr, comme toutes les préfaces antiques et contemporaines, je dois vous expliquer mon but et vous raconter ma volonté d'écrire cette histoire. Ce roman est un savant mélange d'autobiographie, de fiction voir de science-fiction mais aussi de philosophie. L'histoire commencera par un flash-back vers le passé du héros, de sa naissance jusqu'à aujourd'hui. Il repensera à ce moment-là à tout ses malheurs. Sans le savoir, il deviendra bientôt un héros. C'est son passé qui est inspiré de ma vie. Par soucis de confidentialité, seul mon véritable prénom sera révélé sur la première de couverture. Les autres prénoms ne seront que pure imagination mais inspirés de personnes réelles. La part de fiction sera donc majoritaire. En même temps, un roman est généralement soit une fiction, soit une biographie. J'ai donc décidé de mélanger ces deux composants. Je ne veux pas que cette histoire soit vraiment vraie. Ce n'est en aucun cas mon but. Je veux simplement par l'intermédiaire de l'imaginaire dénoncer des actions injustes que j'ai vécu. Tout le long de l'histoire, vous vous verrez mais vous apprendrez surtout avec le destin du héros le véritable but d'une vie. Rien n'est plus important que l'amour. Le héros n'en aura que pour quelques personnes et il le montrera. Mais à la fin, ses pires ennemis, non pas ceux qu'il combattra dans le roman mais ceux qu'il connait depuis qu'il est jeune remarqueront leurs erreurs et changeront. Je ne veux que changer les attitudes de certaines personnes. Parlons maintenant de la part de philosophie dans le texte. Il y en aura beaucoup. Mais pourquoi autant ? La philosophie que

en relation