Secourisme

4862 mots 20 pages
Victime consciente qui s'étouffe

Le cas est le suivant : la personne a avalé un objet, cet objet empêche totalement le passage de l'air vers les poumons. Si on ne libère pas le passage de l'air, la personne risque de mourir en quelques minutes, sans doute avant l'arrivée des secours. Il existe donc des méthodes de désobstruction des voies aériennes.

Les signes sont les suivants :

la personne porte ses mains à sa gorge ;

aucun son ne sort, elle ne peut pas parler ni tousser ;

elle fait des efforts pour respirer, garde la bouche ouverte, mais l'air ne passe pas.

Il faut dans un premier temps donner cinq grandes claques dans le dos. Le but est de stimuler la toux qui va éjecter le corps étranger. Pour un adulte ou un enfant de plus de un an, on penche la personne en avant (pour faciliter l'éjection), on met sa main sur la poitrine de la victime (pour éviter qu'elle ne tombe lorsque l'on donne les coups), et on tape avec le plat de la main entre les omoplates.

Si cette technique est inefficace, il faut alors remplacer la toux. On va venir comprimer les poumons pour provoquer une surpression qui va déloger l'objet, c'est la méthode d'Heimlich. Pour cela, on se place contre le dos de la victime, on met un poing fermé dos vers le haut sur son ventre, juste au-dessus du nombril, on place son autre main par-dessus le poing et on tire cinq fois vers soi et vers le haut. Ainsi, on pousse les viscères sous les poumons ce qui crée la surpression. Si la méthode ne marche pas, on recommence (5 claques dans le dos puis 5 fois la méthode d'Heimlich) jusqu'à la réussite.

Si l'on ne peut pas comprimer le ventre (par exemple sur une femme enceinte) ou si la personne tombe inconsciente, alors on place la victime plat-dos, et on comprime la poitrine en appuyant au milieu du sternum (compressions thoraciques similaires à la réanimation cardio-pulmonaire).

Sur un enfant, on réalisera la technique avec précaution.

Sur un nourrisson (bébé de moins d'un an),

en relation

  • Secourisme
    391 mots | 2 pages
  • Secourisme
    685 mots | 3 pages
  • Secourisme
    20195 mots | 81 pages
  • Secourisme
    2934 mots | 12 pages
  • Secourisme
    2972 mots | 12 pages
  • secourisme
    821 mots | 4 pages
  • Secourisme
    9700 mots | 39 pages
  • Les gestes de secourisme
    547 mots | 3 pages
  • Cours de secourisme
    12866 mots | 52 pages
  • Technique secourisme
    12941 mots | 52 pages