secte et religion

Pages: 16 (3786 mots) Publié le: 7 mars 2014




















Sectes et libertés


Introduction

Dans l'imaginaire collectif, sectes et libertés ne font pas bon ménage. On se les représente souvent comme des groupes d'illuminés fanatiques menés par un gourou dont le seul but est de gagner de l'argent en endoctrinant des personnes faibles et influençables. Tant et si bien que selon un sondage TNS-SOFRES de 2004,94,2% des Français déclarent avoir peur des sectes, et 87,5% souhaiteraient les voir interdire. Le mot « secte » a donc endossé une connotation péjorative, évoquant rites occultes, pratiques mystiques ou autres suicides collectifs.
Cependant, si l'on en revient à une définition plus sociologique de la secte, on s'aperçoit qu'elle n'est autre qu'un groupement d'individus hétérogènes, unis parune foi commune religieuse ou politique. Trop peu nombreux pour former une religion, ils sont parfois en opposition avec celle à laquelle ils appartenaient. La différence entre religion et secte apparaît donc ici ténue, la différence ne consistant que dans le nombre de membres. Ernest Renan finit de jeter le doute sur la question en affirmant qu'une religion est une secte qui a réussi.
Se posedès lors la question de l'attitude que les autorités se doivent d'adopter vis-à-vis des sectes, et la réponse à cette question repose tout entière sur la définition que l'on donne d'une secte. S'il s'agit d'un groupement d'hommes et de femmes qui se réunissent pour exercer leur culte, alors la secte est un outil de liberté d'opinion et de conscience qui ne peut être inquiété en vertu du principede laïcité proclamé par l'article 10 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses ». Cependant, si l'on revient à la définition commune d'une secte en tant que groupement de fanatiques intolérants, alors, non seulement la secte va à l'encontre du principe de laïcité qu'elle semblait incarner, mais en plus, elle devient unemenace pour la liberté même de ses membres. Il conviendrait dès lors de restreindre, voire d'interdire purement et simplement les sectes dans la mesure où celles-ci ont recours à des pratiques contraires à l'ordre public. C'est le chemin que semble avoir pris la France, s'érigeant en chef de file de la lutte contre les dérives sectaires pour la protection des libertés individuelles.
C'est àpartir de ces expériences contradictoires que l'on en vient à s'interroger sur l'attitude à adopter vis-à-vis des sectes. Représentent-elles un réel danger pour la liberté des personnes, ou au contraire, sont-elles l'expression la plus aboutie de la liberté de conscience et de culte ? Faut-il interdire juridiquement les sectes ? Une telle mesure ne serait-elle pas liberticide ?
Nous verrons que sila secte n'est pas toujours synonyme de liberté pour ses membres et porte parfois atteinte à l'ordre public (I), la liberté d'opinion autorise les sectes, rendant par là leur répression illégitime (II).


I – La secte comme l'expression de l'aliénation totale des libertés individuelles

Selon l'adage, « la liberté de l'un s'arrête là où commence celle d'autrui ». Dès lors, un gourou neserait pas libre de créer une secte dans la mesure où elle n'aurait d'autre but que l'endoctrinement de personnes à l'esprit faible et malléable. La définition communément admise de la secte comme une communauté où les membres se voient interdire certaines pratiques, contraints à verser de l'argent et retenus de force ou dans la promesse d'un avenir meilleur légitimerait donc l'action répressivemenée dans de nombreux pays vis-à-vis d'elles.

A. Le danger représenté par les sectes : l'atteinte aux libertés fondamentales et à l'ordre public

D'abord, la secte n'est aujourd'hui pas encore définie en droit français. Cette notion de secte est confondue au sein du principe de laïcité avec toutes les autres religions et croyances qu'il convient de respecter, tant que leurs pratiques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Religion=secte?
  • Différence secte et religion
  • Qu'est-ce qui distingue une religion d'une secte ?
  • La scientologie, un show-business mondial et attrayant est elle une religion qui libère ou une secte qui enferme?
  • Culture générale : une grande religion n'est-elle qu'une secte qui a réussi ?
  • Secte
  • Secte
  • Secte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !