Seis

428 mots 2 pages
Le spectacle télévisuel

Média audiovisuel incontournable dans notre société, la télévision s’impose de nos jours comme un vecteur à la fois d’information de divertissement comme de cinéma. Créée en 1884 par Paul Nikpow, la « télé » est devenue un outil omniprésent de notre quotidien. Présentant des programmes divers et variés adaptés à tous et évoluant de manière proportionnelle avec la modernisation technologique, certains la considèrent même comme indispensable. La coupe du monde de football et les jeux olympiques sont les évènements les plus regardés et diffusés dans plusieurs centaines de pays. Ce genre de programme a un but de divertissement mais reste intellectuellement nul. Tout comme raconte Jérôme Clément dans son interview diffusé en 2001, à propos de « Loft Story ». Il est vrai que dans ce genre de d’émissions, on n’apprend rien. Où peut être à développer notre côté voyeur et pervers de voir ce que les gens font, ce qu’ils ressentent à chaque moment de la journée via internet. Vie quotidienne qui est en réalité artificielle car elle ne montre pas la vie réelle et nie la diversité. Dans « la fin de la TV » de Jean-Louis Missika, on nous indique que les programmes sont conçus de façons à divertir, fidéliser les téléspectateurs. Les acteurs de ces émissions peuvent être des gens ordinaires, pris au hasard ou sélectionnés par des critères souvent physiques. On voit des gens beaux car c’est ce que recherchent les spectateurs, d’ailleurs les chaîne de télévision sont prête à tout pour faire grimper l’audimat. On peut même rendre le spectateur acteur par l’intermédiaire de jeux, de votes comme nous explique Olivier Razac dans « l’écran et le zoo », édité en 2002. Les personnes participant à ces émissions ont un but précis, celui de devenir le nouveau people de demain. Cependant derrière les strass et les paillettes de « Loft Story », les espoirs s’envolent, ce n’est pas forcément ce qu’on s’imagine car s’exposer c’est aussi se risquer. On ne mesure

en relation

  • Espagnol
    972 mots | 4 pages
  • Espanol de espana
    952 mots | 4 pages
  • Espagnol 5ème, les heurs
    323 mots | 2 pages
  • Principales estrofas
    586 mots | 3 pages
  • Cuba
    784 mots | 4 pages
  • Espagnol
    901 mots | 4 pages
  • Commentaire composé
    7392 mots | 30 pages
  • Fiche d'espagnol "vivan los morados"
    685 mots | 3 pages
  • Medio ambiente
    1036 mots | 5 pages
  • Colonies
    2609 mots | 11 pages