Self stockage

838 mots 4 pages
Le self-stockage, un business qui déménage Homebox, Une pièce en plus, Annexx, Shurgard... Le marché du garde meubles décolle en France. Découvrez comment ces enseignes en profitent.

Si la plupart des chefs d'entreprise redoutent les prochains mois, les dirigeants des enseignes de self-stockage voient plutôt la vie ne rose. "Dans trois ans, le secteur devrait générer en France un chiffre d'affaires de 160 millions d'euros contre 120 millions aujourd'hui", affirme Anne-Catherine Péchinot, présidente de la chambre interprofessionnelle du self-stockage et directrice générale d'Homebox, un important opérateur du marché.

Depuis trois ans, ce dernier est en effervescence. Alors que l'Hexagone comptait à peine 130 centres de stockage en 2008, on en dénombre 250 aujourd'hui, dont une vingtaine a ouvert en 2011. Et ce n'est que le début. A partir de 2012, ce sont 25 centres qui devraient ouvrir tous les ans.

Un centre Homebox.
© Homebox
Garde-meuble pour les particuliers, lieu de stockage pour les entreprises... les clients de ce concept importé des Etats-Unis au début des années 90 sont de plus en plus nombreux. La formule est simple : des centres comprenant plusieurs centaines de box de 1 à 50 m² où les clients peuvent accéder 24h/24, en parfaite autonomie, pour charger et décharger leurs affaires.

Trois principaux acteurs se disputent le marché en France. Le plus puissant, Shurgard, contrôle 56 centres. Cette filiale de Public Storage, coté à Wall Street et numéro un mondial du secteur avec 2 200 sites, a réalisé un chiffre d'affaire de 34,8 millions d'euros en 2010. Une pièce en plus lui colle aux basques. Uniquement implantée en Ile-de-France, cette filiale du britannique Safestore a réalisé 26,2 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 24 centres. Dernier poids lourd, Homebox, une filiale du groupe G7. L'enseigne dispose de 66 centres et a réalisé 24 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011. Sans oublier leurs challengers, Annexx (11

en relation

  • Self stockage
    363 mots | 2 pages
  • Self stockage
    660 mots | 3 pages
  • Self stockage
    292 mots | 2 pages
  • Self stockage (marché)
    886 mots | 4 pages
  • Entreposage
    893 mots | 4 pages
  • DUE DILIGENCE STOREFIRST
    7153 mots | 29 pages
  • Acrc homebox
    1463 mots | 6 pages
  • Le groupe g7
    425 mots | 2 pages
  • Stage restauration collective
    2561 mots | 11 pages
  • Qhse restauuration
    2051 mots | 9 pages