SELON VOUS, REECRIRE, EST-CE CHERCHER A DEPASSER SON MODELE ?

Pages: 9 (2116 mots) Publié le: 25 novembre 2013
SELON VOUS, REECRIRE, EST-CE CHERCHER A
DEPASSER SON MODELE

?

Paul Valery avait cette phrase : « c’est en copiant que l’on invente ». L’invention, la
création et par là, le dépassement relève toujours d’une préalable copie. L’écrivain est
avant tout un lecteur, sans cela, il ne pourrait écrire, réécrire. De ce fait, les œuvres
littéraires sont l’expression d’un continuel renouvellementqui est traversé par d’invariants
problématiques, de styles qui s’entrechoquent, des modèles toujours à réinventer. Aussi,
réécrire, ce n’est pas reproduire une œuvre, c’est se ressaisir d’une trace de l’histoire
littéraire pour la déployer, pour la remodeler, dans un travail d’identification et de
différenciation continu. Dès lors, la réécriture est-elle nécessairement la recherche d’undépassement ? Quelle est la nature même de ce dernier ? Car dépasser peut autant
signifier faire mieux qu’un modèle qu’aller au-delà. Nous aborderons ce problème à
travers une première partie qui montrera que la réécriture est une condition à la production
littéraire et qui donnera un aperçu de ses modalités. Dans une seconde partie, nous
apporterons des éclaircissements sur la nature dudépassement qu’ambitionne toute
réécriture en montrant qu’il s’agit d’un déploiement, d’une ouverture.

I. De la réécriture à la création littéraire
Le corpus du sujet est composé de quatre extraits de fiction du XIXe et du XXe
siècle. Ces différents textes s’entrecoupent par des relations de réécriture : la rencontre de
Flaubert avec Élisa Schesinger et les écrits de jeunesse qu’elle inspira (Mémoiresd’un
fou) vont conduire l’écrivain à exploiter ses lignes dans la réécriture d’une autre rencontre,
celle de Frédéric et de Mme Arnoux. L’auteur ici s’inspire de lui-même, qui n’en demeure
pas moins un « autre » par la distance et l’écart de maturité qui séparent les deux textes.

Dans un autre registre, le texte d’Aragon extrait de Blanche ou l’Oubli nous donne à voir
une transposition :une scène de l’Éducation sentimentale se retrouve emboîtée dans une
scène en apparence semblable mais qui pourtant diffère : nous percevons bien ici le
mouvement d’identification et de différenciation que suppose tout recours à un modèle en
littérature. Par ailleurs, il faut noter que la référence à l’auteur source est assumée par
l’auteur, à travers le narrateur-personnage d’Aragon et que lespassages du texte
transposés sont en italique.

Le recours à l’écriture d’un autre est aussi ancien que la pratique d’écriture ellemême. Aussi, avant d’aller plus en avant dans l’analyse de l’écriture il convient de
reconnaître que toute littérature suppose toujours une réécriture. Partant, il faut constater
qu’il existe différentes modalités, qui vont de l’inspiration très lointainejusqu’au plagiat en
bonne et due forme. Nous présenterons ici de façon non exhaustive quelques modalités
qui éclairent la réécriture dans sa relation au modèle et à son éventuel dépassement. Le
plagiat est par exemple considéré comme un vol, puisqu’il s’agit souvent de piller l’auteur
original, c’est une copie considérée comme fortement répréhensible. Ici il n’y a ni
possibilité de faire mieux puisquele fait de reprendre tel quel un passage ne laisse pas
penser, a priori, à un dépassement. Alfred de Musset en fait usage lui-même, dans son On
ne saurait penser à tout où il reprend au mot près des répliques de Carmontelle dans Le
Distrait : « Holà ! Ho ! Quelqu’un ! Sur ce procédé pour le moins répréhensible, Qu’est-ce
que veut monsieur le marquis ? Donne-moi ma robe de chambre et mespantoufles».

Sur cette question, le regard de Stefan Sweig est intéressant, il expliquait comment
Montaigne en venait à utiliser des passages de Cicéron ou de Sénèque ; reprenant une
citation de Montaigne « Car je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par
faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Je ne compte pas mes
emprunts, je les pèse », Sweig...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réécrire : modèle dépassé ?
  • Comment socrate cherche-t-il à fonder une forme de vérité qui dépasse le relativisme des sophistes?
  • L'artiste doit-il chercher a plaire ?
  • Le réalisme cherche t il a copier la réalité
  • Doit-on chercher à se connaitre soi-même?
  • Est-ce illusoire de chercher à être heureux
  • A chacun selon son mérite
  • Pourquoi chercher à se connaitre soi-même

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !