Semestre

3416 mots 14 pages
Trouver un article en rapport avec le cours pour l’illustrer : le faire assez rapidement, retrouver les causes d’un problème d’entreprise, description, explication, prescription. Identifier un auteur et justifier mon choix. Une page de commentaire et sélectionner les idées.

Intro :
Définitions :
Ces théorie on un intérêt actuel ou passé, elles donnent 3 éléments, explicatives, descriptives, prescriptives. L’expression « modèle de gestion » est une expression clé. On invente rarement des théories, on applique des modèles existants. Le vocabulaire est très important. L’adoption d’une théorie doit passer par des choix, il faut avoir une « grille de lecture ». Derrière chaque théorie, il y a un fond de commerce. Théorie : vient du mot grec « theorien » qui signifie organisé, contempler, observer. Dans le langage courant c’est une idée ou une connaissance spéculative souvent basé sur l’observation ou l’expérience et donnant une représentation idéal éloigné des applications. Une théorie n’est pas forcément spéculative et éloigné de la réalité. La vraie définition sous entend qu’une théorie peut être appliqué. Une organisation : suivant une logique propre pour l’atteinte d’un but spécifique, c’est un ensemble d’élément en interaction regroupé autour d’une structure régulée ayant un système de communication pour faciliter la circulation de l’information, dans le but de répondre à des besoins et d’atteindre des objectifs déterminés. Même si il y a toujours eu des organisations, la théorie des organisations a débuté au XVIIIème siècle. A l’époque cela correspondait au processus de fabrication. Aujourd’hui on parle aussi de structures immatérielles (hiérarchie, formation, organigramme…). On va utiliser la sociologie, l’économie, la philosophie, le droit, la gestion. La plupart des théoriciens sont chercheurs ou professeurs, rarement des praticiens. Très peu de théoriciens ont fait des expériences en organisations, on utilise beaucoup les sondages et les questionnaires,

en relation

  • semestre 2
    1161 mots | 5 pages
  • Deuxi me semestres
    482 mots | 2 pages
  • Droit semestre
    4026 mots | 17 pages
  • Semestre 4
    1332 mots | 6 pages
  • Semestre 1
    16158 mots | 65 pages
  • Stage de semestre 6
    441 mots | 2 pages
  • Analyse semestre 2
    803 mots | 4 pages
  • Mythologie Semestre 3
    6897 mots | 28 pages
  • Lce semestre.2
    2196 mots | 9 pages
  • Memoire Semestre 2
    31417 mots | 126 pages