Semmelweiss

Pages: 7 (1750 mots) Publié le: 5 janvier 2011
SEMMELWEIS
Louis-Ferdinand Céline

Edition : Gallimard, collection « L'Imaginaire », 122 pages annexes incluses. Date d'édition : Le texte fut publié en 1924 mais connu du grand public à partir de 1936, date de la première édition commerciale. Le présent ouvrage, quant à lui, date de 1999. Quelques mots sur l'auteur Né à Courbevoie en 1894, Louis-Ferdinand Destouches devient, à 30 ans, docteuren médecine avant d'intégrer la Société des Nations comme médecin hygiéniste et d'être élu membre de la Société de médecine de Paris, en 1928. En 1932, il fait naître, sous le pseudonyme de Céline, l'œuvre au prix Renaudot, Voyage au bout de la nuit. Partageant alors son existence entre la plume et la blouse, l'homme controversé pour ses prises de position meurt le 1er juillet 1961, d'unehémorragie cérébrale. Genre Derrière le titre éponyme Semmelweis se dissimule la thèse de médecine de LouisFerdinand Destouches, futur Céline, qui lui permit d'être reçu docteur en médecine, en 1924. Le titre original de ce travail est La vie et l'œuvre de Philippe Ignace Semmelweis. Cadre L'intrigue se déroule au XIXe siècle, plus précisément entre 1818 et 1865, dates de naissance et de disparition dePhilippe Ignace Semmelweis. L'action se situe essentiellement à Vienne, à l'Hospice général de la Ville. Néanmoins, le parcours de Semmelweis amène le lecteur en Hongrie, où le personnage naquit et retourna, en 1849, en pleine révolution nationale, ainsi qu'en Italie, lors de sa révocation, en 1846. Personnages principaux • Semmelweis (Philippe Ignace) : D'origine austro-hongroise, ce maître enchirurgie et docteur en obstétrique est né le 18 juillet 1818 à Budapest, en Hongrie, et est mort le 16 août 1865, à Vienne, d'une infection contractée suite à une coupure au doigt. 5

Il fut, avant Louis Pasteur, celui qui découvrit le principe de la septicemie et la nécessité de l'asepsie qu'il n'aura de cesse de faire reconnaître par ses pairs et qui le conduisit à la folie. Folie d'un hommepassionné par une intuition fulgurante, humaniste, qui aimait la vie plus que de raison mais « humainement […] maladroit » (p. 50), caractériel et brutal, aux élans impétueux, prompt et ardent. Céline écrit de lui : « Semmelweis, c'était le feu » (p. 46). • Skoda (Joseph) : Premier maître de Semmelweis, celui par qui le destin de ce dernier vira vers la médecine. Il est dépeint comme un homme éruditet brillant, à l'opposé de son élève : « Skoda savait manier les hommes, Semmelweis voulait les briser » (p. 41). Clairvoyant et lucide, il sera, jusqu'au dernier râle de son élève, bienveillant mais également impuissant face aux critiques acerbes contre ce dernier. • Rokitansky (Carl Von) : Second maître de Semmelweis, il fut, au même titre que Skoda, un soutien pour Semmelweis. Reconnu dans saspécialité, il occupa la première chaire d'anatomie pathologique de la Faculté de Vienne et est à l'origine des bases de l'école des recherches histopathologiques d'Europe centrale. Il donna l'impulsion à Semmelweis et, tout aussi bienveillant, tenta maintes fois de raisonner les élans impétueux de l'homme face à ses détracteurs. • Klin (Johann) : Professeur qui dirigea une des maternités del'Hospice général de Vienne et qui eut, un temps, Semmelweis comme assistant. Céline le présente comme un personnage qui « intellectuellement […] était un pauvre homme, rempli de suffisance et strictement médiocre […] devenu féroce quand il eut reçu les premières révélations du génie de son assistant » (p. 49). Devant la découverte de son confrère, il s'acharna, par hostilité et jalousie, à étouffer lavérité par tous les moyens et par toutes les influences dont il disposait. • Arneth : Ce docteur « jeune, actif et généreux » (p. 89), ami hongrois d'un Semmelweis malade, a cru et tenté de diffuser les idées sur l'asepsie mais essuya un échec. Ce personnage, bien qu'à première vue secondaire, joue un rôle des plus importants. Il s'est fait apôtre de la bonne parole mais dut se confronter,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !