Seneque

571 mots 3 pages
Sénèque (en latin Lucius Annaeus Seneca) est né vers 4 av. J.-C. et mort le 12 avril 65 ap. J.-C. Il fut un philosophe de l'école stoïcienne, un dramaturge et un homme d'État romain du Ier siècle de l'ère chrétienne.
Il est né à Curduba (actuelle Cordoue) en Bétique (actuelle Andalousie, en Espagne) vers 4 avant J.-C. La date est imprécise et la naissance est habituellement donnée entre l'an 4 av. J.-C. et 1 ap. J.-C.Sa famille ne semble pas avoir été espagnole, mais aurait été originaire d'Italie du Nord[réf. nécessaire]. Il était le deuxième fils d'Helvia et de Marcus Lucius Annaeus Seneca (Sénèque l'Ancien), un rhéteur aisé de rang équestre. Gallion, son frère aîné, fut proconsul à Thessalonique en Achaïe, où, selon les Actes des Apôtres, Paul de Tarse comparut devant lui en 53. Sénèque le Jeune était aussi l'oncle de l'écrivain Lucain, fils de son frère cadet.
Il était encore très jeune lorsque sa famille vint à Rome, où son père lui donna une éducation soignée. Il fut d'abord attiré par le pythagorisme. Vers 20 ans, il tomba gravement malade et on l'envoya en Égypte se rétablir.
De retour à Rome en 31, il commence le cursus honorum.
Conseiller à la cour impériale sous Caligula - qui, semble-t-il, le jalousait[réf. nécessaire] -, il fut plus tard victime des intrigues de Messaline, la troisième épouse de Claude et, sous prétexte d'adultère avec Julia Livilla, sœur d'Agrippine, relégué en 41 en Corse, d'où il fut rappelé en 48 ou 49 à la demande d'Agrippine la Jeune, la nouvelle épouse de Claude.
En 50, il est préteur.
Il fut le précepteur de Néron : c'est d'ailleurs lui qui composa l'éloge funèbre prononcé par Néron à la mort de Claude, comme il composa, par la suite, bon nombre des discours du nouvel empereur. Plus tard, Sénèque composa une pièce moins sérieuse sur l'apothéose de Claude : l'Apocoloquintose.
Avec le préfet du prétoire Sextus Afranius Burrus, Sénèque fut l'un des principaux conseillers de Néron durant les cinq premières années du règne de

en relation

  • Sénèque
    4258 mots | 18 pages
  • Seneque
    752 mots | 4 pages
  • Sénèque
    444 mots | 2 pages
  • Seneque
    1009 mots | 5 pages
  • Qui est sénèque ?
    300 mots | 2 pages
  • Seneque
    4483 mots | 18 pages
  • Seneque
    748 mots | 3 pages
  • Sénèque
    822 mots | 4 pages
  • J seneque
    543 mots | 3 pages
  • Sénèque
    2276 mots | 10 pages