Seneque

Pages: 6 (1412 mots) Publié le: 31 août 2014

TEXTE 3 : IV 27-29
Commentaire

Ce texte est un exemple de présentation exacerbée des turpitudes auxquelles se livre Caligula. Il peut être intéressant de confronter cette présentation faite par Suétone à d'autres regards pour cerner ce personnage : vous pouvez ainsi lire ce que nous disent Sénèque, Tacite ou Dion Cassius :
Sénèque De Brevitate Vitae , à propos de Caligula
Modo modointra paucos illos dies quibus C. Caesar periit (si quis inferis sensus est) hoc grauissime ferens quod decedebat populo Romano superstite, septem aut octo certe dierum cibaria superesse ! Dum ille pontes nauibus iungit et uiribus imperi ludit, aderat ultimum malorum obsessis quoque, alimentorum egestas ; exitio paene ac fame constitit et, quae famem sequitur, rerum omnium ruina furiosi et externiet infeliciter superbi regis imitatio.
Tacite Annales , à propos du mariage de Caligula
Mariage de Caligula
XX. A peu près dans le même temps, Caïus César, qui avait accompagné son aïeul à Caprée, reçut en mariage Claudia, fille de M. Silanus. Caïus, sous une artificieuse douceur, cachait une âme atroce. La condamnation de sa mère, l'exil de ses frères, ne lui arrachèrent pas une plainte.Chaque jour il se composait sur Tibère ; c'était le même visage, presque les mêmes paroles. De là ce mot si heureux et si connu de l'orateur Passiénus, "qu'il n'y eut jamais un meilleur esclave ni un plus méchant maître."
Dion Cassius , Histoire Romaine , à propos du règne de Caligula
Il était en tout d'une telle inconséquence que, non seulement il imita, après les avoir critiquées, les débaucheset les cruautés de Tibère, mais que même il les surpassa et ne fit rien de ce qu'il louait en lui. Après l'avoir le premier insulté, le premier outragé, au point que les autres, dans l'espoir de se rendre agréables à Caius, usaient à l'égard deTibère d'une liberté de langage téméraire, il lui prodigua les louanges au point d'en punir quelques-uns pour leurs paroles. Il haïssait également les uns,à cause de leurs injures, comme ennemis de Tibère, et les autres, qui lui donnaient des éloges, comme ses amis. Bien qu'il eût aboli les accusations de lèse-majesté, il n'en fit pas moins périr un fort grand nombre de personnes pour ce crime. Après avoir, disait-il, renoncé à tout ressentiment à l'égard de ceux qui s'étaient ligués contre son père, sa mère et ses frères, et avoir brûlé leurslettres, il fit mettre à mort beaucoup de personnes d'après ces mêmes lettres : il avait bien, en effet, anéanti quelques lettres, non pas celles qui, écrites de la main même des coupables, renfermaient une preuve convaincante, mais celles qu'il avait fait transcrire. En outre, après avoir dans le principe, défendu qu'on lui élevât aucune statue, il alla jusqu'à se consacrer des images; après avoirrefusé un décret portant qu'on offrirait des sacrifices à sa fortune et même avoir fait graver officiellement ce refus, il se fit bâtir des temples où on lui immola des victimes comme à un dieu. Il aimait tantôt la compagnie, tantôt la solitude. Il se fâchait quand on lui demandait quelque chose et quand on ne lui demandait rien. Il y avait des affaires auxquelles il se portait avec une grandepromptitude, d'autres auxquelles il mettait une grande nonchalance. Il dépensait l'argent avec profusion et l'amassait par des voies basses et sales. Il repoussait et accueillait pareillement ceux qui le flattaient et ceux qui lui parlaient librement. Il laissa plusieurs grands coupables impunis et livra au supplice plusieurs innocents. Il usa envers ses amis de caresses comme d'outrages sans borne.Aussi ne savait-on ni quel langage ni quelle conduite tenir avec lui ; ceux qui réussissaient le devaient plutôt au hasard qu'à leur prudence.

Vous pouvez réfléchir à la place de l'écrivain face au pouvoir et évoquer aussi bien les problèmes de censure que les écrits satiriques ou contestataires ; vous pouvez consulter avec intérêt l'anthologie mise à votre disposition sur ce thème des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Seneque
  • Seneque
  • Qui est sénèque ?
  • Seneque
  • J seneque
  • Sénèque
  • Seneque
  • Sénèque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !