senghor

626 mots 3 pages
c) Le poète chante sa beauté

La couleur noire symbolise la vie « Vétue de ta couleur qui est vie ». Beauté de la femme nue sans artifice : « ta forme qui est beauté ». La beauté habille la femme « Vétue ».
La beauté de la femme devient sculpturale :
- Tamtam (femme, tension, grandeur)
- Reprise de « femme nue, femme noire »
- Grâce (métaphore de la « gazelle » : légère, musclée, aérienne, renforcé par : « gazelle ; céleste ; perle »)
- Evoque l’envol car il y a une gradation (matériel, terrestre, astral)

Presque tous les sens sont sollicités pour ressentir la beauté de la femme noire : vue, goût « sombres extases du vin noir », toucher « caresses ferventes du Vent d'Est », ouïe « tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur / Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l'Aimée ».

II- Sensualité et mysticisme

a) Nudité et mystère

Même nue, la femme est chargée de mystères. « femme obscure » : double sens : femme noire et femme mystérieuse.
Assonances en [U] = profondeur, respect et admiration. Obscurité sensuelle car surprises laisse libre cours aux fantasmes. La femme noire = chants d’ombre. Chez Senghor, l’évocation de la femme revient au clair obscur.
La femme noire est à la fois obscurité et lumière. Jeux de lumière : « A l'ombre [...] s'éclaire »..., champs lexicaux de l'ombre et de la lumière dans tout le poème soulignant la complexité de la femme.

b) Amour et élévation spirituelle

L’image biblique : « Terre promise » Moïse découvre la terre promise. Milieu aride pourtant plein de promesses. La femme donne apaisement et sérénité. La femme est un sujet maternel et de séduction. Elle protège l’enfant qui deviendra un homme ou une femme. Le cycle naturel est présent.

L’élévation : extase du aux rapports amoureux. Le désir et divinisé. Le couple est une métaphore de la savane allié aux « horizons purs ». Spiritualité dans les attaches « célestes des gazelles ». Par choix des mots, l’amour relève de la grâce,

en relation

  • Senghor
    2662 mots | 11 pages
  • Senghor
    943 mots | 4 pages
  • Senghor
    5950 mots | 24 pages
  • senghor
    456 mots | 2 pages
  • Senghor
    371 mots | 2 pages
  • Senghor
    1291 mots | 6 pages
  • Senghor
    597 mots | 3 pages
  • Commentaire senghor
    910 mots | 4 pages
  • Biographie de senghor
    454 mots | 2 pages
  • Biographie de senghor
    548 mots | 3 pages