Sensation - rimbaud

3007 mots 13 pages
Travail d'Analyse de texte

Myrtho Gérard de Nerval

Je pense à toi, Myrtho, divine enchanteresse,
Au Pausilippe altier, de mille feux brillant,
A ton front inondé des clartés de l'Orient,
Aux raisins noirs mêlés avec l'or de ta tresse.

C'est dans ta coupe aussi que j'avais bu l'ivresse,
Et dans l'éclair furtif de ton œil souriant,
Quand aux pieds d'Iacchus on me voyait priant,
Car la Muse m'a fait l'un des fils de la Grèce.

Je sais pourquoi, là-bas, le volcan s'est rouvert …
C'est qu'hier tu l'avais touché d'un pied agile,
Et de cendres soudain l'horizon s'est couvert.

Depuis qu'un duc normand brisa tes dieux d'argile,
Toujours, sous les rameaux du laurier de Virgile,
Le pâle Hortensia s'unit au Myrte vert !

Introduction :

Ce poème est tiré du recueil « Les Chimères » de Gérard de Nerval. Il a été écrit en 1854. C'est le second sonnet du recueil.
Le poème comporte de nombreuses références. Myrtho est une figure de Vénus, le myrte étant le symbole de Vénus. « Le Myrte est un arbuste pouvant atteindre 5 mètres de haut, à petites feuilles vert foncé lancéolées et persistantes,[...]. Les fleurs de couleur blanc cassé laissent ensuite la place à des baies de couleur bleu-noir. […] Le Myrte est sacré depuis l'Antiquité [...]. Le Myrte était un symbole de pureté, de grâce et d'amour féminin, et il fut souvent associé à des déesses : Aphrodite, Vénus, la Vierge Marie. En Orient le Myrte est considéré comme une plante apportant la bénédiction, et en Occident son parfum est réputé pour être apprécié des anges. » 1
Le Pausilippe est une colline qui se trouve près de Naples. De son sommet, on voit le Vésuve. Il y a aussi une grotte du Pausilippe, où se trouverait le tombeau de Virgile. Virgile et cette grotte font écho à Orphée et sa descente aux enfers. Gérard de Nerval était particulièrement attaché à ce lieu.
Le raisin, dans la mythologie grecque, est le symbole de l'extravagance, de l'abondance. Il est lié à Dionysos, qui est le dieu du

en relation

  • Rimbaud sensation
    1095 mots | 5 pages
  • Sensation rimbaud
    332 mots | 2 pages
  • Sensation rimbaud
    705 mots | 3 pages
  • Sensation de rimbaud
    874 mots | 4 pages
  • Sensation de rimbaud
    687 mots | 3 pages
  • Sensation rimbaud
    714 mots | 3 pages
  • Commentaire sensation de rimbaud
    1051 mots | 5 pages
  • Sensation, Rimbaud - Poésies
    660 mots | 3 pages
  • LA-Sensations A. Rimbaud
    518 mots | 3 pages
  • Sensation - arthur rimbaud
    299 mots | 2 pages