servitude

Pages: 7 (1734 mots) Publié le: 27 janvier 2015
Sujet : Y a t il une servitude volontaire ?

La servitude serait une obligation ressentie comme une limitation, en effet, lorsqu’il y a servitude, il y a un dominant et un dominé, le dominé étant soumis à la puissance et aux volontés du dominant, la servitude serait alors une atteinte à sa propre liberté puisque je ne serais plus en mesure de faire ce que jeveux, mais que je serais, au contraire, contraint de faire ce que l’autre veut que je fasse. En ce sens, comment est-il possible de parler de servitude volontaire ? En effet, si par volontaire on entend..., alors… (à développer)
Pourtant, il semble bien qu’il existe une servitude volontaire ; dans le désir par exemple, l’homme n’est-il pas volontairement soumis à son désir puisqu’au fond s’ilcède à son désir c’est qu’il le veut bien ? Mais comment une servitude peut-elle à la fois être un acte volontaire et même temps involontaire ? S’il faut effectivement reconnaitre l’existence d’une servitude volontaire, quelles sont ses modalités ?
Peut-on parler de servitude volontaire uniquement lorsque l’homme reste libre ? Du coup, la servitude involontaire, autrement dit, la soumission nondésirée, non voulue, non autorisée, serait une servitude où la liberté de l’autre est annihilée. Est-ce bien de ça qu’il s’agit ? Le concept de liberté suffit-il à distinguer la servitude volontaire de la servitude involontaire ?

Thèse : Il n’ y a pas de servitude volontaire
La soumission résulte de la déshumanisation de l’être il n’est plus considéré par l’altérité comme un sujet (unsemblable), l’équité est violé, s’instaure un rapport d’esclave et de maitre,le sujet devient objet.
En effet, selon l’aricle 44 du code noir, en vigueur dans les colonies (Martinique, Guadeloupe, Guyanne ), promulgué par Louis XIV : « Déclarons les esclaves être meubles et comme tels entrer dans la communauté, n'avoir point de suite par hypothèque, se partager également entre les cohéritiers,sans préciput et droit d'aînesse, n'être sujets au douaire coutumier, au retrait féodal et lignager, aux droits féodaux et seigneuriaux, aux formalités des décrets, ni au retranchement des quatre quints, en cas de disposition à cause de mort et testamentaire. » Ainsi, au regard de


cet article l’on constate une assimilation de l’être à un objet, l’être est donc en proie à un processus dechosification, en tant que « chose », il peut donc être transmit en
héritage et en accord avec l’article 46 il peut être vendu aux enchère. L’être dépossédé de toute humanité ne peut qu’assimiler sa condition, arriver au sein de l’habitation il n’a pas de prénom mais un matricule, son identité est réductible à une série de chiffre. A quoi peut il aspirer si ce n’est à demeurer un être conditionnédans la mesure ou l’ordre établi à légitimé son exploitation, l’esclave est la propriété du maitre, en tant que tel il est perçut au yeux de ce dernier comme un « outil animé » selon Aristote (Etique à Nicomaque), il est un moyen permettant d’attendre une fin, mais quel finalité ? Sous le regard inquisiteur du contre maitre sur l exploitation, il travail comme un força en tant que coupeur de canne,ou en tant qu’amareuse (pour les femmes) dans l’optique d’assuré la pérennité des sucreries. Les femmes en tant qu’objet sexuel se doivent d assouvir, le désir, l’appétit sexuel de leur maitre au quel cas elles s exposeraient à un châtiment corporel, il en va de même pour celui qui se risquerait au marronnage (fuite hors de la plantation), pour celles et ceux qui tenteraient de s’insurger contrel’autorité (le maitre).
Par ailleurs la servilité est caractérisée par son intemporalité, inhérente à l’époque contemporaine, si les chaines ne sont plus des entraves physiques, entravant de fait la mobilité de l’être, elles sont devenues des chaines invisible, l’être est alors en proie à une souffrance indicible. L’Afghanistan est basé sur le model patriarcal qui repose sur un principe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Servitude
  • Les servitudes
  • Servitudes de vues
  • La servitude de surplomb
  • Le travail est-il une servitude
  • le travail est-il une servitude?
  • Servitude Volontaire
  • Servitude d'urbanisme et servitude d'utilité publique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !