servitude

1734 mots 7 pages
Sujet : Y a t il une servitude volontaire ? La servitude serait une obligation ressentie comme une limitation, en effet, lorsqu’il y a servitude, il y a un dominant et un dominé, le dominé étant soumis à la puissance et aux volontés du dominant, la servitude serait alors une atteinte à sa propre liberté puisque je ne serais plus en mesure de faire ce que je veux, mais que je serais, au contraire, contraint de faire ce que l’autre veut que je fasse. En ce sens, comment est-il possible de parler de servitude volontaire ? En effet, si par volontaire on entend..., alors… (à développer)
Pourtant, il semble bien qu’il existe une servitude volontaire ; dans le désir par exemple, l’homme n’est-il pas volontairement soumis à son désir puisqu’au fond s’il cède à son désir c’est qu’il le veut bien ? Mais comment une servitude peut-elle à la fois être un acte volontaire et même temps involontaire ? S’il faut effectivement reconnaitre l’existence d’une servitude volontaire, quelles sont ses modalités ?
Peut-on parler de servitude volontaire uniquement lorsque l’homme reste libre ? Du coup, la servitude involontaire, autrement dit, la soumission non désirée, non voulue, non autorisée, serait une servitude où la liberté de l’autre est annihilée. Est-ce bien de ça qu’il s’agit ? Le concept de liberté suffit-il à distinguer la servitude volontaire de la servitude involontaire ?

Thèse : Il n’ y a pas de servitude volontaire La soumission résulte de la déshumanisation de l’être il n’est plus considéré par l’altérité comme un sujet (un semblable), l’équité est violé, s’instaure un rapport d’esclave et de maitre,le sujet devient objet.
En effet, selon l’aricle 44 du code noir, en vigueur dans les colonies (Martinique, Guadeloupe, Guyanne ), promulgué par Louis XIV : « Déclarons les esclaves être meubles et comme tels entrer dans la communauté, n'avoir point de suite par hypothèque, se partager également entre les cohéritiers,

en relation

  • Servitude
    569 mots | 3 pages
  • Les servitudes
    768 mots | 4 pages
  • Servitudes
    1463 mots | 6 pages
  • L'extinction des servitudes
    1682 mots | 7 pages
  • Servitude Volontaire
    774 mots | 4 pages
  • La servitude et l'Exode
    1665 mots | 7 pages
  • De la servitude volontaire
    2375 mots | 10 pages
  • Servitude d'urbanisme et servitude d'utilité publique
    2693 mots | 11 pages
  • Les servitudes foncière
    6050 mots | 25 pages
  • La servitude de surplomb
    1773 mots | 8 pages