Sganarelle ou le cocu imaginaire scène xvii

636 mots 3 pages
Sganarelle, ou le Cocu imaginaire

Scène XVII

SGANARELLE, seul.

Que le Ciel la préserve à jamais de danger!
Voyez quelle bonté de vouloir me venger!
En effet son courroux qu'excite ma disgrâce,
M'enseigne hautement ce qu'il faut que je fasse,
Et l'on ne doit jamais souffrir, sans dire mot,
De semblables affronts, à moins qu'être un vrai sot.
Courons donc le chercher, ce pendard qui m'affronte!
Montrons notre courage à venger notre honte!
Vous apprendrez, maroufle, à rire à nos dépens,
Et sans aucun respect faire cocus les gens!
(Il se retourne ayant fait trois ou quatre pas)
Doucement, s'il vous plaît! Cet homme a bien la mine
D'avoir le sang bouillant et l'âme un peu mutine.
Il pourrait bien, mettant affront dessus affront,
Charger de bois mon dos comme il a fait mon front.
Je hais de tout mon cœur les esprits colériques,
Et porte grand amour aux hommes pacifiques.
Je ne suis point battant, de peur d'être battu,
Et l'humeur débonnaire est ma grande vertu.
Mais mon honneur me dit que d'une telle offense
Il faut absolument que je prenne vengeance.
Ma foi, laissons-le dire autant qu'il lui plaira:
Au Diantre qui pourtant rien du tout en fera!
Quand j'aurai fait le brave, et qu'un fer, pour ma peine,
M'aura d'un vilain coup transpercé la bedaine,
Que par la ville ira le bruit de mon trépas,
Dites-moi, mon honneur, en serez-vous plus gras?
La bière est un séjour par trop mélancolique,
Et trop malsain pour ceux qui craignent la colique;
Et quant à moi, je trouve, ayant tout compassé,
Qu'il vaut mieux être encor cocu que trépassé:
Quel mal cela fait-il? La jambe en devient-elle
Plus tortue, après tout, et la taille moins belle?
Peste soit qui premier trouva l'invention
De s'affliger l'esprit de cette vision,
Et d'attacher l'honneur de l'homme le plus sage
Aux choses que peut faire une femme volage!
Puisqu'on tient à bon droit tout crime personnel,
Que fait là notre honneur pour être criminel?
Des actions d'autrui l'on nous

en relation

  • Molière
    6298 mots | 26 pages
  • Moliere seducteur
    12152 mots | 49 pages
  • Coiccoin
    792 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture sur dom juan de molière
    3027 mots | 13 pages
  • Molière
    1176 mots | 5 pages
  • Don juan
    21321 mots | 86 pages
  • Sunthèse sur molière
    31189 mots | 125 pages
  • Epoques relevantes du théâtre
    2380 mots | 10 pages
  • Domjuan
    20574 mots | 83 pages
  • Le théâtre, la comédie et le burlesque
    1736 mots | 7 pages