Shakespeare

639 mots 3 pages
-Roméo et Juliette est une tragédie d’abord par son titre et par sa structure :

1-Titre complet : la très excellente et très pitoyable tragédie de Roméo et Juliette .

2-Sa structure :
Elle commence par un prologue (comme les tragédies antiques ) qui se présente sous la forme d’un sonnet dit par un personnage ; il annonce la tragédie, signalant au public que le spectacle va commencer . Tous les éléments d’une tragédie y sont énoncés: la fatalité qui prend ici la forme d’une rivalité ancestrale , d’ « anciennes querelles »entre « deux familles rivales » , d’une « vendetta » (« fatales entrailles », « amants nés sous une mauvaise étoile » , « cours d’un amour destiné à la mort ») et le dénouement tragique par la mort des héros , conséquence de cette fatale rivalité des deux familles. L’intérêt de la pièce ne réside pas dans le suspens d’une action qui tiendrait le public en haleine jusqu’au dénouement inconnu : l’issue est d’emblée présentée , annoncée : elle sera fatale au sens propre du mot . L’intérêt réside dans la mise en scène de ce mécanisme tragique qui va broyer les deux jeunes gens innocents .

Elle est articulée autour de trois scènes : Acte I scène 1 – scène d’exposition – Acte III scène 1 , scène-pivot– Acte V scène 3-scène du dénouement tragique , placées sous le signe de la fatalité ; la rixe(rappel de la haine) ; les duels mortels (Mercutio –Tybald / Roméo –Tybald) ; le duel (Pâris -Roméo ) les suicides de Roméo et Juliette ; la rivalité des deux familles , cette haine ancestrale , engendre la violence (le Prince Escalus présent dans ces trois scènes le rappelle), la mort .Ces trois scènes sont le fil rouge de la tragédie annoncée dans le prologue , « la colonne vertébrale de la tragédie » Pensons à la malédiction de Mercutio : « La peste soit de vos deux maisons ! » p 102 et 103 .

II-La scène –clé de la rencontre des amants , à l’acte I scène 4 , est placée sous le signe de la tragédie de plusieurs manières :

1--La rencontre entre

en relation

  • Shakespeare
    842 mots | 4 pages
  • Shakespeare
    482 mots | 2 pages
  • Shakespeare
    303 mots | 2 pages
  • Shakespeare
    965 mots | 4 pages
  • Shakespeare
    559 mots | 3 pages
  • Shakespeare
    919 mots | 4 pages
  • Shakespeare
    456 mots | 2 pages
  • Shakespeare
    20503 mots | 83 pages
  • Shakespeare
    315 mots | 2 pages
  • Shakespeare
    1939 mots | 8 pages