Shakespeare

Pages: 3 (559 mots) Publié le: 29 novembre 2012
Shakespeare a touché un grand auditoire avec ses nombreux récits. Cet auteur a su rassembler plusieurs éléments communs tout dans ses récits tragiques. La pièce de théâtre Le Roi Lear en est un bonexemple. Dans une optique du mal versus le bien, nous démontrerons le conflit qui s’anime entre Albany et Goneril. Un couple qui partage des points de vue bien différents au terme du récit. Les épouxs’injurient. Ils se font des reproches.

En premier lieu, les époux s’injurient. Alban traite Goneril de démon. Il considère même qu’il y a plus de mal en la femme qu’en le démon lui-même. Albanytraite sa femme de diablesse : « Regarde-toi donc diablesse ! La difformité est moins horrible encore dans le démon que dans la femme. » (page 88). Dans cette réplique d’Albany, nous distinguonsclairement la force des propos d’Albany à l’égard de sa conjointe. Goneril a autant, voire moins, d’égards pour son époux que lui en a pour elle. Elle l’insulte. Goneril traite Albany de lâche et d’imbécile :«Homme au foie de lait, qui tend la joue aux horions et la tête à l’outrage, qui n’a d’yeux pour distinguer l’honneur de la patience […] » (page 88). On dénote, dans cette réplique, une figured’insistance. L’auteur a utilisé une gradation pour accentuer l’injure de Goneril à l’égard de son époux. On retient donc, de ces deux extraits, le caractère injurieux et péjoratif des propos qu’ilss’adressent. Les époux s’injurient.

En deuxième lieu, Goneril et Albany se reprochent le comportement l’un de l’autre. Ils sont en désaccord. Ils s’adressent donc des reproches. Albany considère que la foliedu roi Lear est due aux actes de Goneril et de sa sœur. Il n’accepte pas le traitement donné au roi par son épouse et la sœur de celle-ci : « La branche qui se détache elle-même du tronc nourricierdoit forcément se flétrir et servir à un mortel usage.» (page 87). Dans cette réplique d’Albany, on dénote une métaphore filée, L’auteur fait usage d’une figure d’analogie afin de substituer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • shakespeare
  • Shakespeare
  • Shakespeare
  • Shakespeare
  • Shakespeare
  • Shakespeare
  • Shakespeare
  • Shakespeare

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !