Shopenhauer

996 mots 4 pages
Pourquoi doit-on obéir aux lois ?

Plan :
I : Analyse d’une société anarchiste
II : Définition et rôles des lois

____________________________________________________________

_______________

I : Analyse d’une société anarchiste

Sans lois, l’homme serait livré à lui-même. « L’homme est un loup pour l’homme ».
Faire ce que l’on veut est synonyme de sauvagerie.
L’homme, livré à lui-même, agirait selon ses pulsions. D’apres FREUD, l’homme est naturellement violent.

⇨ La loi du plus fort. Domination sur les autres hommes. Le fort finirait par commander le faible, et créerait forcément des lois que le faible serait obligé d’obéir. Il ne peut donc exister de sociétés sans lois. D’ailleurs, en reprenant les faits historiques, les sociétés ont toutes été conçues par la force des vainqueurs. Il s’établit logiquement et naturellement des lois.

Alors que nous venons de considérer que les lois ne sont pas seulement nécessairement mais naturellement conçues par l’homme, nous devons définir les différents types et rôles des lois.

____________________________________________________________

_______________

Nous allons maintenant essayer d’imaginer une société anarchiste, où aucune loi ne serait conçue. Si il n’y a pas de loi, le délit n’aurait plus aucun sens. L’homme pourrait alors faire absolument ce qu’il veut, puisqu’il n’y a aucune interdiction. Cependant, faire tout ce que l’on veut n’est pas synonyme de liberté, mais de sauvagerie. L’homme agirait selon ses pulsions et ses désirs s’il était ainsi livré à lui-même. Cette société est certainement plus sauvage que celle des animaux, qui s’organisent (en meutes ou en fourmilières par exemple) en établissant instinctivement des règles. Or, d’après Freud, l’homme est naturellement violent. « L’homme est un loup pour l’homme ». L’homme a des désirs de domination, de supériorité sur l’autre. Le fort viendrait forcément à dominer le faible, et le forcerait à obéir à ses règles. C’est la loi du

en relation

  • Shopenhauer
    1071 mots | 5 pages
  • Shopenhauer
    1543 mots | 7 pages
  • shopenhauer
    706 mots | 3 pages
  • Shopenhauer. désir
    306 mots | 2 pages
  • Texte de shopenhauer
    378 mots | 2 pages
  • Explication de texte shopenhauer
    1922 mots | 8 pages
  • Ethique droit et politique shopenhauer
    54262 mots | 218 pages
  • Débats
    1031 mots | 5 pages
  • Comment se libérer de la tyrannie du désir? philo
    2097 mots | 9 pages
  • Candide
    1283 mots | 6 pages