Sigmund Freud, Nouvelles conferences sur la psychanalyse, 1ere conference "révision de la science du reve" 1935

327 mots 2 pages
Doc. 3 : Sigmund Freud, Nouvelles conférences sur la psychanalyse, 1ere conférence « Révision de la science du rêve », 1935
5
10
15
C'est ici qu'il nous faut prendre une décision rapide : ou bien le rêve, comme le prétendent les médecins non analystes, est un indice que le rêveur a mal dormi, que les régions de son cerveau n'ont pu toutes au même degré parvenir au repos, que certaines d'entre elles ont persisté à vouloir fonctionner et n'y sont arrivées que de très imparfaite façon. Et s'il en est réellement ainsi, nous ferons bien de ne pas nous préoccuper plus longtemps du produit psychiquement sans valeur d'un trouble nocturne. En effet, quel résultat utile espérerions-nous tirer de cette étude ? Ou bien... mais n'avons-nous pas de prime abord adopté cette seconde attitude ? Arbitrairement, il faut le reconnaître, nous avons supposé, postulé, que ce rêve inintelligible devait être aussi un acte psychique plein de valeur et de signification et que nous pourrions, comme toute autre confidence, l'utiliser dans l'analyse. Seule l'expérience montrera si nous avons raison. Qu'il nous soit donné de réussir à transformer le rêve en une précieuse manifestation et nous aurons évidemment la perspective d'apprendre du nouveau, de parvenir à la connaissance de faits qui, sans cela, nous seraient demeurés impénétrables. C'est maintenant que nous nous trouvons face à face avec les difficultés de notre tâche et les énigmes de notre thème. [...]
Nous avons vite remarqué que ce sont toujours les mêmes contenus qui entrent en jeu dans ces cas ; ils ne sont pas très nombreux et une longue expérience nous a, maintes fois, montré qu'ils doivent être considérés comme les symboles de quelque chose d'autre. [...]
Comme nous savons traduire ces symboles et le rêveur, non, bien qu'il en ait lui-même fait usage, il peut arriver que le sens d'un rêve nous apparaisse immédiatement avec clarté, avant d'avoir fait le moindre effort pour l'interpréter et alors que le rêveur lui-même se

en relation

  • Corpus Interpretation
    2614 mots | 11 pages
  • Histoire de france
    130383 mots | 522 pages
  • Fiche de lecture
    87567 mots | 351 pages
  • 28189_تاريخ الأدب الفرنسي
    87433 mots | 350 pages
  • Le tourisme culturel
    231730 mots | 927 pages
  • Programme3
    150435 mots | 602 pages