Silence

Pages: 5 (1148 mots) Publié le: 11 janvier 2011
PRESENTATION DE L OUVRAGE
SILENCES est un roman autobiographique de Nathalie Lebret. Dans ce roman, elle nous raconte comment elle a vécu les évènements douloureux de son enfance. Née en 1969, de parents exigeants et tous deux malades, Nathalie Lebret a vu son enfance tourner au drame. La famille vit dans une grande précarité, et l’absence de moyens financiers posera d’énormes problèmes. La finde mois s’annonce comme une période de manque, des querelles incessantes entre les parents dont les enfants seront les témoins et victimes. Les finances ne s’améliorent pas et les besoins sont toujours plus importants à mesure que la famille s’agrandit . Avec Maryline, son aînée, elles ont recours à toutes les solutions possibles pour subvenir à leurs besoins : qu’il s’agisse de faire lespoubelles, de mendier auprès des commerçants, tous les moyens sont bons dans cette existence au jour le jour pour trouver les choses les plus élémentaires à la vie quotidienne. Très fiers, les parents n’hésitent pas à refuser certaines propositions jugeant cela trop gentils. A leur maison, ce sont les filles qui sont la cible de la mère, les garçons eux ont la possibilité de faire tout ce qui leur plait.Malade, la mère est hospitalisée quelques mois. Quand elle rentre, elle décide de ne plus vivre de la même façon et, adopte une attitude démissionnaire vis-à-vis de ses responsabilités parentales . Celle-ci en parallèle des histoires extraconjugales qui se terminent par une naissance. Face à cette inertie, la jeune file décrira l’inertie des personnes qu’elle a voulu solliciter pour de l’aide,qu’il s’agisse des soignants lors d’une hospitalisation pour tentative de suicide, des instituteurs ou des voisins conscients de la précarité dans laquelle se trouvait les enfants livrés à eux-mêmes. Il faudra attendre dix ans avant que la situation ne bouge et que les parents soient reconnus inaptes à élever leurs enfants. Voisins, familles, instituteurs, amis n’ont osé prévenir les servicessociaux des problèmes de maltraitance infligés à ces enfants. L’aide des services sociaux leur permettra d’aller en structure où les repas seront au rendez-vous mais où certaines lois s’y imposent. Chacun se hâte d’atteindre leur majorité pour s’envoler vers une tout autre vie. Nathalie fera la rencontre d’une institutrice qui la conduira à son rêve : devenir coiffeuse. Plus tard, elle fit la rencontrede Christophe avec qui elle décide de s’installer ; Les années passèrent, elle mit au monde deux enfants.
Son père décédera à l’âge de 60 ans des suites de son cancer, quant à sa mère elle lui rendra visites quelques fois. A la fin, de son œuvre, Nathalie Lebret termine son récit non plus de façon autobiographique mais en terme de ressenti vis-à-vis de la prise en charge d’enfants placés à laDDASS.
PASSAGES MARQUANTS
« Si ma vie d’aujourd’hui est à des années lumière de tout cela, elle est aussi la résultante des épreuves traversées, une énergie de l’espoir qui depuis toujours me transporte, le besoin d’entreprendre, la volonté de ne jamais renoncer, le désir permanent d’une vie meilleure, l’obsession de comprendre et de faire comprendre » page 18
« … la discipline est stricte,aucun écart n’est toléré. Il ne faut faire aucun bruit, nous n’avons pas le droit de parler, à peine de respirer, il faut être aussi transparent que possible… »page 39/40
« Les premiers échos de nos cris se sont évanouis contre la mur du silence. »page 52
« Il réagit à la moindre petite chose qui lui sert de prétexte , un simple regard qui le dérange et la gifle part » page 100/101
« Il a fallu dixans à la société pour décider, à reconnaitre mes parents inaptes à s’occuper de leurs enfants et pour remédier à cette situation, elle me parque au milieu de la jungle ! »page 188
ELEMENTS RETENUS
Basés sur l’expérience d’une enfant maltraitée, cette œuvre est un récit émouvant où l’on découvre les difficultés auxquelles elle a dû faire face en compagnie de ses frères et sœurs. L’auteur y...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le silence
  • Silence
  • Le silence
  • Le silence
  • Le silence
  • le silence
  • Le silence
  • Le silence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !