Simple

2903 mots 12 pages
Marie-Aude Murail est une écrivaine française, née au Havre le 6 mai 1954.

Son père, Gérard Murail, est poète et sa mère, Marie-Thérèse Barrois journaliste, un de ses frères et sa sœur cadette sont aussi écrivains : il s'agit de Lorris Murail et Elvire Murail dite Moka. Le compositeur Tristan Murail est son frère aîné.

En 1973, elle a épousé Pierre Robert, fonctionnaire de l'INSEE, dont elle a eu trois enfants, Benjamin (1977), Charles (1987) et Constance (1994).

Sommaire [masquer]
1 Itinéraire d'une oeuvre
1.1 La série des Émilien
1.2 La série des Nils Hazard
1.3 Les « fantastiques »
1.4 L'Histoire comme source d'histoires
1.5 Une œuvre qui se diversifie
1.6 Pour ses premiers lecteurs
1.7 Le métier d'écrivain jeunesse
1.8 Pour ceux qui n'aiment pas lire
1.9 Pour ceux qui apprennent à lire
2 Une œuvre reconnue
2.1 Prix
3 Scénarios
4 Notes et références
5 Voir aussi
5.1 Lien externe

Itinéraire d'une oeuvre[modifier]Marie-Aude Murail écrit depuis l'âge de 13 ans[1]. Après des études de lettres modernes en Sorbonne, achevées sur une thèse consacrée à l'adaptation du roman classique au public enfantin[2], elle a fait son apprentissage aux Éditions mondiales, où elle a publié entre 1980 et 1987 une centaine de nouvelles dans la presse féminine (Intimité, Nous Deux). Au milieu des années 80, elle publie ses deux premiers romans (pour adultes) chez l'éditeur suisse Pierre-Marcel Favre :

Passage (1985)
Voici Lou (1986)
Depuis sa première histoire, C'est mieux d'être bleu, parue en septembre 1985 dans la revue Astrapi, elle a écrit plus de 80 textes pour la jeunesse et notamment trois séries, les Émilien, les Nils Hazard et L'Espionne. La plupart de ses romans sont publiés à L'École des Loisirs, chez Bayard et plus récemment chez Pocket.

La série des Émilien[modifier]Marie-Aude Murail met en scène Émilien Pardini, un garçon qui a quatorze ans au début de la série et qui vit seul avec sa mère, Sylvie. La série le suit tout au long

en relation

  • Simple
    4298 mots | 18 pages
  • Simple
    1457 mots | 6 pages
  • Simple
    968 mots | 4 pages
  • Simple
    507 mots | 3 pages
  • Simple
    418 mots | 2 pages
  • Simple
    280 mots | 2 pages
  • Simple
    294 mots | 2 pages
  • Felxion simple
    1050 mots | 5 pages
  • Passe simple
    689 mots | 3 pages
  • Les équations simples
    383 mots | 2 pages