Simple

294 mots 2 pages
MINISTERE DE LA JUSTICE REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE
ET GARDE DES SCEAUX Union Discipline Travail

CABINET DE MAITRE KOUAKOU NORBERT NOTAIRE A LA COURS D’APPEL TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE ABIDJAN PLATEAU

Moi Monsieur KOUASSI BERNARD écrit ce testament selon ma propre volonté et ayant toutes mes facultés physiques et morales.

Il est écrit par moi et signé par mon notaire : Me kouakou Norbert .Ce document a été conçu et signé par moi comme témoignage au fonctionnement de mes biens qui s’élèvent à Sept Millions Cinq Cent Mille Dollars Américains (7 500 000uss).

Je signe ceci qui est ma volonté en présence de notaire et certifie ce qui suit :

1) Que Mlle KOUASSI ANGELINE est ma seule fille héritière de mes biens,et Je lui donne le droit d’en profiter de mes biens seulement quand elle aura atteint l’âge de 25 ans.

2) Que si je meurs avant que ma fille n’ait l’âge de 25 ans, elle aura le droit de choisir un associé qui peut l’aider à gérer son patrimoine financier jusqu’à ce qu’elle ait 25 ans.

3) Qu’elle a le droit d’émigrer dans n’importe quel pays de son choix pour des raisons de confort ou pour sa sécurité personnelle.

4) Qu’elle a le droit de choisir toute personne ou des personnes pour travailler avec elle afin de réaliser son rêve après ma mort.

5) Que ma fille a le droit de payer toutes mes dettes ou d’autres responsabilités ou tous droits d’enterrement qui pourraient être concourus par mes biens à ma mort. En foi de quoi, ce document a été signé étant en possession de toutes mes facultés physiques et morales et je ne regrette aucune partie de ce document.

KOUAKOU BERNARD Me KOUAKOU NORBERT

en relation

  • Le nez, gogol, intro et conclusion
    9407 mots | 38 pages
  • Simple
    4298 mots | 18 pages
  • Simple
    1457 mots | 6 pages
  • Simple
    507 mots | 3 pages
  • Simple
    968 mots | 4 pages
  • Simple
    280 mots | 2 pages
  • Simple
    2903 mots | 12 pages
  • Simple
    418 mots | 2 pages
  • Ebinto
    936 mots | 4 pages
  • Carnet De Stage Victoria Mylle
    370 mots | 2 pages