Sisheido

1458 mots 6 pages
Historique De La Marque

Le nom Shiseido peut se traduire par «Louées soient les vertus de la terre qui nourrit une nouvelle vie et transmet des valeurs importantes». Il est tiré d'un ouvrage classique chinois écrit il y a environ 2000 ans, le « Yi King ».

1872 : Création de la pharmacie de Shiseido

Shiseido fut fondée en 1872. Cette année-là, Mr Fukuhara, ancien pharmacien-chef de la marine japonaise, ouvrit la première pharmacie de type occidental au Japon. Préoccupé par la piètre qualité des produits pharmaceutiques vendus au public, mr Fukuhara ouvrit la Pharmacie Shiseido pour proposer des produits pharmaceutiques de type occidental à une époque où la phytothérapie (utilisation de plante pour soigner) était encore la norme. Cette pharmacie d'avant-garde, très axée sur la recherche et le développement, est devenue l'une des plus anciennes sociétés encore en activité du Japon. ggggggggghhhhhhhhhhhhhhhhhhbbb

1916 : Creation du logo Sisheido

Creation du logo de la societe, le camelia.
Le fils de Mr Fukuhara choisi une formule art-deco et dessine lui-même le logo.

1921 : Cinq principes de management

Shiseido instaura ses cinq principes de management en 1921. Ces principes continuent de former la base de la philosophie sous-tendant toutes les activités de la société.

La qualité avant tout
La quête constante des standards les plus élevés de qualité a été le fondement des activités de Shiseido depuis près d'un siècle.

Co-existence et Co-prospérité
Shiseido s'emploie à partager ses bénéfices avec toutes les sociétés et tous les individus qui lui sont associés.

Respect des consommateurs
Les recherches de Shiseido doivent impérativement être dirigées vers le consommateur.

Stabilité de l'entreprise
Shiseido doit être construit sur des bases solides et avoir des objectifs à long terme.

Sincérité
La gestion Shiseido se doit d'être loyale, honnête et empreinte de respect.

1923 : Le réseau des points de vente

Shiseido

en relation

  • Société
    259 mots | 2 pages
  • Marché cosmétique inde
    31891 mots | 128 pages