Sisyphe

255 mots 2 pages
Sisyphe

Sisyphe était le fils d'Éole, dieu du vent, et le fondateur et roi de Corinthe. Il est souvent présenté comme rusé, ce que va confirmer une des raisons avancées pour son châtiment.
Une des histoires qu'on raconte à son propos était que, alors que son heure était venue et que Thanatos -la mort- venait le chercher, Sisyphe réussit à l'enchainer. Constatant que plus personne ne mourait, Zeus envoya Arès délivrer le prisonnier et emmener de force en enfer son ravisseur. Voyant qu'il ne pourrait cette fois échapper à son destin, Sisyphe dit à sa femme de ne surtout pas lui organiser des funérailles. Une fois arrivé sur place, il se plaignit de ce que son épouse indigne ne faisait rien en l'honneur de sa disparition. Il demanda et obtint la permission de retourner chez les mortels pour régler la chose. Mais une fois sur place, il refusa de revenir en enfer, ce qui obligea Thanatos à revenir le chercher, pour de bon cette fois. Pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné, à faire rouler éternellement jusqu'en haut d'une colline un rocher qui en redescendait chaque fois avant de parvenir au sommet. On perçoit l'absurdité du personnage tant dans le désespoir de tenter d'échapper à une mort inévitable, que dans la tentative d'achever un travail interminable. Dans son deuxième essai philosophique, Le Mythe de Sisyphe, Camus qualifie Sisyphe d'ultime héros absurde. Il y établit pourquoi la vie, malgré l'absurdité du destin, vaut la peine d'être vécue : « il faut imaginer Sisyphe heureux » dit Camus.

en relation

  • Sisyphe
    777 mots | 4 pages
  • Sisyphe
    585 mots | 3 pages
  • Sisyphe
    1142 mots | 5 pages
  • Sisyphe
    677 mots | 3 pages
  • Sisyphe
    2607 mots | 11 pages
  • Le mythe de sisyphe
    930 mots | 4 pages
  • Le mythe de sisyphe
    2709 mots | 11 pages
  • Le mythe de sisyphe
    1275 mots | 6 pages
  • Mythe de sisyphe
    730 mots | 3 pages
  • Le Mythe De Sisyphe
    558 mots | 3 pages