SITUATION SUR LA RELATION SOIGNANT-SOIGNE

Pages: 5 (1118 mots) Publié le: 23 janvier 2014
Situation sur la relation soignant-soigné en USLD

Je suis étudiante infirmière en fin de première année et j’effectue mon stage S2 , dans une Unité de Soins de Longue Durée , Unité de Soins Ste C....rattachée au Centre Hospitalier Psychiatrique Ste M...., au 1EREtage.
Nous sommes le 13 Mai, il est 6h20, je prends mon service. Ce jour là, il y a 2 aides soignantes et une infirmière dansl’étage où je suis. J’ai 3 patients à charge dont un patient, Mr P, atteint d’une démence vasculaire mixte. Mr P est âgé de 85 ans et a 3 enfants. Il est hospitalisé depuis le mois de Juin 2012 . Il est veuf ; son épouse qui était prise en charge dans un EHPAD, est décédée fin Juin 2012 de la maladie d'Alzheimer. Lorsque j’arrive à 6h 20, j’emprunte un long couloir longeant les chambres etla salle de soins pour rejoindre l’ascenseur et me diriger vers le bureau des soignants pour les transmissions à l'étage du dessus. Je vois mon patient, Mr P, habillé, assis sur une chaise dans le couloir, me disant avec beaucoup d’agacement et d’agitation, qu’il doit repartir chez lui rejoindre son épouse, mais qu’il lui manque les clés de sa voiture et qu’il ne retrouve pas ses affaires(clés, permis de conduire), affirmant même avec beaucoup d’assurance, que c’est son voisin de chambre qui les lui aurait dérobées. A ce moment même, Mr P se lève et me demande d'aller lui « débloquer » l’ascenseur. Je salue Monsieur P et lui demande depuis quand il est levé. Il n'a pas sû me répondre. Je l’informe qu’il est ici à la maison de retraite depuis plusieurs mois, je lui dis que sonépouse est décédée des suites d’une maladie. Je lui annonce l’heure, 6h20 et l’informe que je vais m’occuper de lui pour sa toilette avant le petit déjeuner, l’invitant au préalable à se recoucher du fait qu’il est encore très tôt et que la majorité des patients dorment encore. Le visage de Mr P s’est fermé au moment même où je lui ai dit que son épouse était décédée. En effet il est resté un petitmoment tête baissée, les yeux larmoyants, plongé dans ses pensées, puis, subitement, il m’a redit que son voisin lui avait tout volé et qu’il devait partir, qu’il n’avait rien à faire ici (très agité). Il me fait signe du bras de l’accompagner dans sa chambre (chambre double) voulant me prouver les faits. Je l’y accompagne et je vois son voisin de chambre, Mr D, dormir profondément. Je luidis donc que Mr D dort, je jette quand même un coup d’œil sur ses affaires et je le rassure en lui disant qu’il a certainement dû faire un cauchemar et que son voisin, Mr D, dormant profondément, n’a pas pu lui prendre ses affaires puisqu’il n’a aucun papier dans sa chambre ni aucune clé et que c’est sa tutrice qui s’occupe de tout. L’agitation de Mr P s’est accentuée, il me dit qu'il veut s’enaller, que je ne comprenais rien et qu’il n’a rien à faire ici. Percevant quelques troubles de l'équilibre de Mr P et refusant de se recoucher, je propose à Monsieur P de s’asseoir dans le couloir. Je l’informe que je vais en discuter avec les soignants et je le rassure en lui disant que je reviens le voir très vite. Je rejoins à 6h30 les équipes soignantes pour les transmissions. Lorsque leséquipes de nuit évoquent le cas de Mr P, j’apprends que Mr P a très mal dormi, qu’il s’est réveillé plusieurs fois dans la nuit, anxieux, agité, désorienté et que son voisin Monsieur D s’était également levé dans la nuit passant près de sa table de nuit et de son lit. J’informe les équipes de l’échange que je venais d’avoir avec Monsieur P, de son agitation. Aucun soignant n'avait eu connaissanceque Mr P était levé depuis 6h, habillé, prêt à partir, guettant l’ascenseur. Cela arrivant souvent, les soignants me conseillent de toujours lui dire la vérité (décès) et de le rassurer du mieux que je peux pendant la toilette. Après les transmissions, je redescends donc dans mon service au 1er étage et je vois Mr P dans le couloir debout, bien décidé à partir.
Je lui propose d’aller dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Relation soignant-soigné
  • Relation soignant-soigné et psychose
  • Relation soignant-soigné
  • Risque de la relation soignant soigné
  • relation soignant soigné
  • Relation soignant soigné
  • Relation soignant / soigne
  • La relation soignant soigné

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !