Smith

5732 mots 23 pages
|Applications of option pricing analysis |
|Clifford W.Smith JR |
|Elaboré par : mohsen |
|Laabid Syrine |
|Safa Abdellatif Refka |
|Bouchendira Kaouther |

Table des matières

Introduction

Section 1 : Evaluation des options européenne (call et put)
1. Evaluation du call européen
2. Evaluation du put européen

Section 2 : Evaluation des éléments du passif du bilan de la firme
2.1 Evaluation de la dette et des actions de la firme
2.1.1 Le modèle d’évaluation des options et le modèle d’évaluation des actifs
Financiers
2.1.2 Les accords relatifs aux contrats d’obligation
2.1.3 La structure de risque du taux d’intérêt
2.1.4 Les obligations avec coupons
2.2 Evaluation des obligations convertibles en actions
2.3 Evaluation de la dette subordonnée
2.4 Evaluation des bons de souscription et de droits
Section 3 : Evaluation des actifs contingents
3.1 Les contrats de garantie
3.2 Les prêts collatéraux
3.3 Evaluation de contrat bail
3.4 Evaluation de l’assurance

Conclusion

Introduction

Lors de sa publication en 1973, le modèle d’évaluation des options de Black et Sholes a été considéré comme une véritable révolution dans la théorie financière . partant de ce modèle, de nouvelles extensions ont été faites dépassant le cadre usuel du marché des options pour s’étendre à l’intérieur des entreprises même et des marchés financiers afin de servir à l’évaluation des différentes rubriques du bilan et des différents actifs financiers contingents . Clifford W Smith a eu pour objectif dans cet article de retracer les différentes dérivations du modèle en partant d’un bref rappel du modèle de Black et Sholes sur les options européennes afin d’appliquer ce modèle pour évaluer certains éléments du bilan de l’entreprise

en relation

  • Smith
    5907 mots | 24 pages
  • Smith
    531 mots | 3 pages
  • Smith
    1061 mots | 5 pages
  • Smith
    1466 mots | 6 pages
  • Smith
    663 mots | 3 pages
  • smith
    252 mots | 2 pages
  • Smith
    574 mots | 3 pages
  • Smith
    282 mots | 2 pages
  • Smith
    3810 mots | 16 pages
  • Smith
    1813 mots | 8 pages