Smith

574 mots 3 pages
Thème du programme : Enseignement de spécialité - Auteurs Division du travail et extension des marchés

Même si l'étude « approfondie » d'Adam Smith (1723-1790) concerne surtout l'épreuve de spécialité SES, cet auteur est incontournable, ne serait-ce que pour son titre de « père fondateur » de la science économique. Il est, de plus, considéré comme le premier théoricien du libéralisme économique. Hors, à ce sujet, il est important d'éviter deux « erreurs » communes. La première est l'anachronisme consistant à projeter « en bloc » une pensée du XVIII° siècle vers aujourd'hui. La seconde est de caricaturer la pensée de Smith en « catéchisme » du marché libéral autorégulé.  Plus qu'un économiste, Adam Smith est un philosophe pleinement intégré aux « Lumières écossaises » de son temps (Ferguson, Hutcheson,
Hume
). Les idées de ce mouvement intellectuel sont libérales, au sens philosophique et pour simplifier dans le désir de voir l'individu s'émanciper des carcans traditionnels, religieux, communautaires... Cette pensée est exprimée bien avant son célèbre livre
Enquête sur la nature et les causes de la richesse des nations (1776) dans
Théorie des sentiments moraux (1759).


Smith fréquente les physiocrates français dont
Quesnay
, auteur du
Tableau économique
(1758), ce qui l'amène à s'intéresser de plus près à l'économie.


Première idée essentielle : pour Smith, la richesse ne réside pas dans l'accumulation de métaux précieux par le simple commerce (mercantilisme) mais dans la capacité à être générée par le travail . Mieux, dans la division du travail qui accroît la productivité (la fameuse fabrique d'épingles). L'idée n'est pas tout à fait nouvelle mais il la développe en liaison avec l' accumulation du capital et la recherche nécessaire du profit .


Cette recherche du profit est individuelle et, deuxième idée fondamentale, cet intérêt particulier est non seulement compatible avec

en relation

  • Smith
    5907 mots | 24 pages
  • Smith
    531 mots | 3 pages
  • Smith
    1061 mots | 5 pages
  • Smith
    1466 mots | 6 pages
  • Smith
    663 mots | 3 pages
  • smith
    252 mots | 2 pages
  • Smith
    5732 mots | 23 pages
  • Smith
    282 mots | 2 pages
  • Smith
    3810 mots | 16 pages
  • Smith
    1813 mots | 8 pages