Socio économie

7394 mots 30 pages
Chapitre 2 :

L’exercice du pouvoir

Il s’agit de l’étude de rapports de force qui existent dans l’entreprise. C’est aussi celle de la gestion des différents niveaux hiérarchiques (davantage un travail en terme de management  les entreprises qui vont décentraliser)
Actuellement, il y a beaucoup d’études basées sur le travail du dirigeant, notamment sur son style de direction, il y a des profils différents de patrons, ceux-ci évoluent plutôt vers des styles de direction qui donnent une grande importance à la participation des salariés et qui permettent une plus grande responsabilisation des individus dans l‘entreprise.

I- quels sont les fondements de l’exercice du pouvoir?

Quelles sont les sources du pouvoir?
 celui-ci dépend en grande partie des droits de propriété qui s’exercent sur l’entreprise;
 mais aussi des relations informelles dans l’organisation
1) les formes du pouvoir
« les illusions du management » LEGOFF (1996)
Il explique que le pouvoir de l’entreprise appartient à 2 conceptions différentes ; il y a d’un côté ce qu’il appelle la politique de l’entreprise, qui est donc un pouvoir qui s’exerce au travers d’un organe, et va effectuer des choix à partir d’organisations stratégiques (ex : STAFF qui exercent cette forme de pouvoir).
Et la 2ème forme est le pouvoir exercé dans l’organisation par l’encadrement du travail, étant l’activité mieux connue sous le nom de management.
Le pouvoir, ce serait disposer de moyens qui permettraient une action donc, la capacité d’influer sur les personnes pour parvenir à leur faire effectuer des actions qu’elles n’auraient pas accomplies spontanément.

Max WEBER a une conception différente du pouvoir :
Le pouvoir serait la capacité d’un individu à contraindre des salariés à lui obéir.
Pour Michel CROZIER, le pouvoir est une relation d’échange, c’est-à-dire une transaction qui s’instaure continuellement entre le supérieur et les subordonnés.
 il ne faut pas confondre le pouvoir et

en relation

  • Socio economie
    11440 mots | 46 pages
  • Socio-économie
    3418 mots | 14 pages
  • socio economie de la consommation
    13969 mots | 56 pages
  • L'economie sociale et la socio-economie
    1005 mots | 5 pages
  • Socio-économie des usages des tic
    830 mots | 4 pages
  • Cours socio - économie des organisations
    6963 mots | 28 pages
  • Les courants et théories en socio-économie
    1375 mots | 6 pages
  • Cours de socio économie du travail
    11793 mots | 48 pages
  • Socio-économie & mutations contemporaines
    16284 mots | 66 pages
  • socio économie ded l'édition
    5069 mots | 21 pages