Sociologie américaine

6591 mots 27 pages
Théories et interprétations du social (CM 2) Présentation de la sociologie américaine : périodes, démarches théoriques et concepts fondamentaux I. La première École de Chicago II. La deuxième École de Chicago : l’interactionnisme symbolique III. La spécificité épistémologique du courant de l’ethnométhodologie IV. La sociologie de Parsons V. La sociologie de Merton

I. La première école de Chicago
L'École de Chicago (l'école de sociologie, pas celle des Chicago Boys) a été créée en 1892 par Albon Small, prédicateur protestant, étudiant en théologie, immigré, allemand, formé à la philosophie allemande et à la sociologie wébérienne. 1892 correspond aussi à la naissance de la sociologie en France et en Allemagne.

Ce qui fait la spécificité de l’école de Chicago est qu’on est plutôt dans une approche microsociologique (= l’analyse de la vie quotidienne, des interactions, des biographies avec l’idée que le social serait le produit d’une histoire).
La première école de Chicago qui s’inspire de Weber, Mead est une tradition qui va utiliser pour la première fois en sociologie, la sociologie empirique. Les premiers vont utiliser de multiples données empiriques. Le premier terrain d’étude de l’école de Chicago est la ville et notamment celle de Chicago. Cette dernière est comprise et conçue comme une sorte de laboratoire sociale. On y étudie ce qui se passe et on en tire des conclusions. En étudiant le local, ça nous informe assez des évolutions de la société.
Pourquoi Chicago ? À la fin du XVIIIème et début du XIXème, c’est une ville assez intéressante. D’abord, elle a connu une augmentation très sensible, forte de sa population. En 1840, il y a 5 000 habitants tandis qu’en 1890, il y en a 1 million et en 1930, on en compte environ 3 millions. C'est véritablement une ville constituée de migrants, souvent d’origine paysanne, qui ont quitté l’Europe centrale et maitrisant mal la langue. Il y a un bouillonnement d'interactions. Il y a tout un

en relation

  • La sociologie américaine
    1769 mots | 8 pages
  • La sociologie américaine
    617 mots | 3 pages
  • Taylor à la sociologie industrielle américaine
    6096 mots | 25 pages
  • Sociologie - le grand basculement
    1386 mots | 6 pages
  • qu'est ce que la sociologie
    960 mots | 4 pages
  • Histoire de la sociologie. p.j. simon.
    8573 mots | 35 pages
  • La théorie de georges gurvitch
    15866 mots | 64 pages
  • Analyse economique et historique dans les societes contemporaines
    7419 mots | 30 pages
  • Le comportement
    13122 mots | 53 pages
  • une opposition structurante pour l'anthroplogie structurale
    18564 mots | 75 pages