Sociologie

1465 mots 6 pages
Sociologie

1. Edgar Morin : De la sociologie à la pensée complexe

La sociologie n'est pas une science pure, elle est toute imprégnée d'idéologie, et n'est pas séparée des intérêts et pression sociales.
Edgar Morin, "l'homme et la mort" part d'un paradoxe, l'homme partage avec tous les êtres vivants le fait d'être mortel.
La vie et la mort sont indissolublement liées. Mais les humains contrairement aux autres êtres vivants ont conscience de leur mort et surtout il la refusent.
L'esprit de l'être humain s'oppose à sa nature biologique.
> Double nature, dune part prise de conscience d'une mort certaine et qui fait peur et d'autres part le refus d'admettre cette réalité.
Ce paradoxe est l'un des points clés de la conception de l'imaginaire développé par Morin.

Morin va s'intéressé au cinéma dans ses recherches car c'est un grand passionné du 7 ème art (cinéphile). Morin publie " Le cinéma ou l'homme imaginaire". Il s'agit pas seulement d'analyser une industrie culturelle mais à comprendre l'attrait de cette machine à rêve, comprendre la fascination qu'il exerce.
Le cinéma révèle la dimension imaginaire de l'homme, il révèle une dimension essentielle de l'existence humaine, qui est à double face : Le Réel et L'imaginaire. Le réel est emporté par l'irréel et l'irréel est intériorisé par le réel.
L'univers cinématographique selon le sociologue est aussi à double nature, 1. producteur de rêves, 2. il est aussi une façon unique de scruter le monde.
Lorsqu'il regarde un film le spectateur s'évade de sa réalité quotidienne mais dans le même temps découvre une autre réalité, fiction. Le paradoxe du cinéma est d'être une fiction qui nous rend proche des êtres et des situations humaines.
La plongée dans l'irréel réel est rendue possible par un dispositif spéciale ( grand écran, noir, décor …)

Penser la complexité:

Morin va par la suite faire l'étude de la complexité humaine c'est à dire appréhender l'irréductible complexité des affaires humaines (aborder

en relation

  • La sociologie
    5396 mots | 22 pages
  • Sociologie
    1564 mots | 7 pages
  • Sociologie
    6604 mots | 27 pages
  • sociologie
    2191 mots | 9 pages
  • Sociologie
    14757 mots | 60 pages
  • sociologie
    3291 mots | 14 pages
  • La sociologie
    362 mots | 2 pages
  • Sociologie
    1890 mots | 8 pages
  • Sociologie
    6322 mots | 26 pages
  • SOCIOLOGIE
    4818 mots | 20 pages