Sociologie

749 mots 3 pages
Mémoire : note d’intention Christophe Kauffman Centres culturels : personnages en quête d’auteur(s) ?

Hypothèse

Les centres culturels sont des lieux de tensions permanentes, de « conflits » au sens théâtral du terme, soit de confrontation, d’exposition de moi (centre culturel) à l’autre (utilisateurs, partenaires, instances…). Les questions inhérentes au(x) projet(s) culturel(s) qui doivent y être menés à bien sont constantes : que doit-on faire ? Que peut-on faire ? Quels budgets peut-on ou doit-on y allouer ? Quels temps de travail ? Quels moyens humains ? Vers quels publics ? Questions qui sont aussi nombreuses que diverses.

Le moment de rédaction d’un contrat programme en est souvent un exemple flagrant. Considéré par la plupart des équipes d’animation comme une épreuve difficile, voire un insupportable pensum, il cristallise généralement ces questionnements et montre la difficulté à y répondre.

Je formule donc l’hypothèse suivante : ces tensions, ces conflits (qui sont certainement nécessaire au fonctionnement, à la mise en mouvement (à la mise en scène) du centre culturel) ne trouvent pas leur résolution. Pour filer la métaphore théâtrale, si nous avons tous les éléments nécessaires à la représentation, celle-ci reste continuellement inachevée (sorte de répétition qui n’aboutirait jamais à la représentation) parce qu’il lui manque… un metteur en scène ? Un auteur ?

Pour le dire autrement, au cœur même du fonctionnement d’un centre culturel, il y a une tension entre les but de système (voué à la survie de celui-ci) et les buts de missions (tels qu’ils sont définit dans divers textes administratifs). Cette tension (tout à fait normale, elle existe dans toute institution) prend une importance plus cruciale dans le cas qui nous occupe du fait d’un éclatement des processus de décision.

Entre les différentes instances qui régissent (ou qui ont du pouvoir sur) une association comme

en relation

  • La sociologie
    5396 mots | 22 pages
  • Sociologie
    1564 mots | 7 pages
  • Sociologie
    6604 mots | 27 pages
  • sociologie
    2191 mots | 9 pages
  • Sociologie
    1890 mots | 8 pages
  • Sociologie
    14757 mots | 60 pages
  • sociologie
    3291 mots | 14 pages
  • Sociologie
    1211 mots | 5 pages
  • La sociologie
    362 mots | 2 pages
  • La sociologie
    15102 mots | 61 pages