sociologie

642 mots 3 pages
Bilan sur le documentaire de l’Inde.

Tout d’abord, lors de mon cours de sociologie, un documentaire nous a été présenté sur l’Inde en ce qui concerne les conditions au sujet de l’avortement des fœtus ainsi que des bébés naissants, du sexe féminin. Il y a dans ce pays un grand pourcentage de femmes qui ne désirent pas avoir d’enfants du sexe féminin puisque c’est mal vu. D’ailleurs, le gouvernement affirme avoir remarqué une diminution de la population des femmes par année. Vu le grand nombre d’avortement des fœtus féminins, le gouvernement a alors décidé de passer une loi en rendant cela illégale jusqu’à interdire le médecin d’annoncer le sexe du bébé jusqu’à la naissance de ce dernier. Cependant, certaines cliniques illégales ont continué la pratique de l’avortement, en éliminant les fœtus dans un puits et en versant des produits chimiques sur les dépouilles afin d’en effacer les preuves.
Cette influence qui pousse les indiens à avoir un fils vient d’une pensée traditionnelle qui reste conservatrice dans les pays orientaux. Entre autre lors des cérémonies d’enterrements, ils ont un rituel sur un site sacré ou seuls les hommes y ont accès. Pour les indiens cela reste une tradition de valeur importante, célébrée à travers le pays. De plus, un tout autre aspect importe dans les valeurs des gens du pays et ça consiste le mariage. De ce fait, la tradition est que la famille de la fille doit payer le mariage au complet en plus de verser un montant d’argent aux parents du mari de leur fille. Puisque le mariage coûte cher, la plupart des familles finissent par faire faillite par après. La famille du marié demande beaucoup de biens matériels comme des voitures de luxe, des bijoux, etc. D’ailleurs, les familles qui vivent en ville évitent le plus possible d’avoir des filles, car ils savent que cela va les ruiner surtout s’ils essaient d’économiser de l’argent afin de pourvoir s’enrichir un jour.
Dû au fait que la société tente d’éviter de donner naissance à un

en relation

  • La sociologie
    5396 mots | 22 pages
  • Sociologie
    1564 mots | 7 pages
  • Sociologie
    6604 mots | 27 pages
  • sociologie
    2191 mots | 9 pages
  • Sociologie
    14757 mots | 60 pages
  • sociologie
    3291 mots | 14 pages
  • La sociologie
    362 mots | 2 pages
  • Sociologie
    1890 mots | 8 pages
  • Sociologie
    6322 mots | 26 pages
  • SOCIOLOGIE
    4818 mots | 20 pages