Socrate

Pages: 31 (7731 mots) Publié le: 1 février 2011
1
Philosophie et rationalité | 340-103
TEXTE 8 Devoir hebdomadaire. Voir le questionnaire à la fin de ce texte. À remettre la
semaine suivante. N’oubliez d’apporter votre texte en classe.
Apologie de Socrate
Platon
Texte adapté par Jean Laberge
Après les accusateurs — Mélétos, Anytos et Lycon —, c’est à l’accusé,
Socrate, de présenter sa défense.
17a Socrate : Athéniens, vous venezd’entendre mes accusateurs. Ils ont
été si merveilleux que j’ai un moment douté de moi-même. Pourtant, il
n’y a pas un mot de vrai dans ce qu’ils vous ont raconté. Par exemple, ils
vous ont mis en garde contre l’habileté trompeuse de mes propos. S’ils
entendent par habileté le fait de dire la vérité, alors, oui, je suis un orateur habile, et eux ne le
sont pas! 17b Mais l’habileté qu’ils pratiquent,faite de belles phrases et de vocabulaire
recherché, vous constaterez que ce n’est pas mon fort. J’ai soixante-dix ans, et c’est la
première fois que je comparais devant un tribunal. Toute ma vie j’ai parlé un langage simple,
entouré de gens simples, dans la rue. Ne comptez pas sur moi pour imiter les jeunes et
brillants orateurs, familiers des tribunes publiques. La seule chose dont je feraipreuve, c’est
de franchise. À vous, juges, de l’apprécier sans parti pris. C’est ainsi que je conçois le
déroulement d’un procès.
18a Je vais d’abord, si vous le voulez bien, évoquer des rumeurs anciennes qui ont pu former
dans votre esprit — dès votre enfance pour certains d’entre vous — une fausse image de moi.
Anytos ainsi que tous ceux s’en inspirent aujourd’hui pour m’accuser. Pour cesdeux raisons,
je dois tenter de les réfuter. Ce n’est pas chose aisée car il y a longtemps qu’Aristophane,
notre auteur comique, et d’autres ont forgé ces ragots, par jalousie ou malveillance. Ils ont été
colportés, comme toujours, par des inconnus, chacun y croyant ou faisant semblant d’y
croire. Tout ce beau monde, bien entendu, est absent d’ici. C’est donc conscient d’engager un
combatdouteux contre des ombres que je vais me justifier de ces calomnies passées devenues
aujourd’hui des accusations.
Réfutation des accusations anciennes
19b Que prétendaient mes détracteurs? Si, à l’époque, ils avaient eu le courage de me faire
comparaître au tribunal, ils auraient probablement rédigé ainsi leur plainte : « Socrate
cherche à expliquer l’organisation divine de tout ce qui est sousterre et dans le ciel sans
2
tenir compte des dieux. Il sait présenter favorablement à sa thèse l’argument le plus
médiocre, et propage, par son enseignement de sophiste, cette habileté perverse. » Leurs
propos laissent entendre que ceux qui s’adonnent à des recherches semblables ne croient plus
à l’action des Dieux. Voilà mes accusateurs les plus terribles, d’autant plus qu’ils sontnombreux et qu’ils m’accusent depuis longtemps.
Aristophane me prête, dans une de ses comédies, Les Nuées [représentée pour la
première fois à Athènes en 425], un vif intérêt pour les mécanismes de l’Univers. Vous
connaissez la scène. J’y apparais suspendu dans les airs, observant les astres en débitant des
âneries. Or, je ne me suis jamais intéressé, de près ou de loin, à l’étude des phénomènesnaturels. J’admire sincèrement ceux qui s’y livrent mais, en vérité, je n’y comprends rien.
Beaucoup d’Athéniens m’ont écouté discourir de choses et d’autres. Je les défie de rapporter
un seul mot de moi sur ce sujet, qui m’est absolument étranger.
Socrate n’a pas le savoir qu’on lui reproche
19e Comment alors aurais-je pu propager un enseignement sur l’univers dont, je viens de le
dire, je neconnais rien? Mais on insinue aussi dans la même comédie d’Aristophane, que je
me fais rémunérer pour les conseils que je donnais. Je n’ai pas, il s’en faut, le prestige des
sophistes comme Gorgias, Prodicos ou Hippias. Eux réussissent, dans chaque cité où ils se
produisent, à détourner des jeunes gens de leur enseignant bénévole pour les inscrire,
moyennant de bons montants d’argent, à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • socrate
  • Socrate
  • Socrate
  • Socrates
  • SOCRATE
  • Socrate
  • socrate
  • Socrate

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !