Soeur Emmanuelle

1530 mots 7 pages
Sœur Emmanuelle, née Marie Madeleine Cinquin, le 16 novembre 1908 à Bruxelles en Belgique et décédée le 20 octobre 2008 à Callian (Var, France), que l’on surnommait la « petite sœur des chiffonniers » ou « petite sœur des pauvres », est une enseignante, religieuse et écrivain.
Elle est connue pour ses œuvres caritatives en Égypte auprès des enfants et des plus démunis. Née d'une mère belge et d'un père français, elle a ces deux nationalités. En 1991, le président Moubarak lui a accordé la nationalité égyptienne en remerciement de son œuvre au Caire.
À son entrée chez les religieuses de Notre-Dame de Sion, elle prend le nom de Sœur Emmanuelle mais se fait appeler Mère Emmanuelle par ses élèves. C'est sous ce nom qu'elle se fait connaître des médias et devient très populaire dans l'opinion publique, apparaissant régulièrement en tête des classements des personnalités préférées des Français.

Bonjour sœur Emmanuelle, et bienvenue sur le plateau de « Questions pour notre religion » ! Comment allez-vous ?
Je vais bien, merci, et vous-même ?
Bien bien ! Commençons tout de suite l’interview. Alors, ma première question est : pourriez-vous nous renseignez à propos de votre jeunesse ?
Bien sur ! Alors tout d’abord, j’ai passé ma jeunesse entre Paris, Londres et Bruxelles, car comme vous l’avez dit tantôt, ma mère était Belge et mon père français. J’ai grandi dans une famille plutôt aisée où nous étions trois enfants et ma famille avait donc fait fortune dans la lingerie fine. En 1914, j’ai vu mourir mon père au court d’une noyade alors que nous étions sur la côte d’Ostende, c’est cette expérience qui m’a fait me rapprocher de Dieu.
Oui, j’ai appris que cette expérience vous avait en effet fort marquée et beaucoup traumatisée. Après cela, avez-vous fait des études ?
Malheureusement je n’en ai pas eu la chance directement. Je souhaitais aller à l’Université Catholique de Louvain mais ma mère m’en a empêchée car elle estimait que je n’y aurais pas exercé

en relation

  • Soeur emmanuelle
    1267 mots | 6 pages
  • soeur emmanuelle exposé
    1346 mots | 6 pages
  • Planche sur la soeur emmanuelle
    1414 mots | 6 pages
  • Revue de presse
    687 mots | 3 pages
  • Le ri de la mouette
    502 mots | 3 pages
  • Biographie
    524 mots | 3 pages
  • Le cri de la mouette
    407 mots | 2 pages
  • Le cri de la mouette
    4101 mots | 17 pages
  • Le cri de la mouette
    1046 mots | 5 pages
  • fiche de lecture
    1677 mots | 7 pages