Soin Sociomorphose Epistemologie JLO 1

3585 mots 15 pages
Le soin, sociomorphose : épistémologie d’une relation
Jean-Louis Olive*

« En naissant, nous acquérons une double nationalité qui relève du royaume des bien-portants comme de celui des malades » (Sontag, 2005, 9).

« L’idée que le travail était une vocation fut aussi caractéristique pour l’ouvrier moderne que l’idée de la vocation au profit pour l’entrepreneur » (Max Weber,
L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme, 1904, 297-298).

Hésiode rapporte qu’au commencement, « La race humaine vivait auparavant sur la terre à l’écart et à l’abri des peines, de la dure fatigue, des maladies douloureuses, qui apportent le trépas aux hommes. Mais la femme, en levant de ses mains le large couvercle de la jarre, les dispersa par le monde et prépara aux hommes de tristes soucis » (Hésiode, Opera et Dies, 99). Ce sont donc rumeurs de femmes et langues sorcières, venues des bas-fonds (Détienne, 1981, 173), qui laissent se répandre dans le monde les maladies douloureuses et dispensent la mort (Platon, Apologia, 18 c 1 ; Hésiode, Opera et Dies, 95). Avec les puissances de la nuit, ce sont les douleurs (Algea), les peines (Ponos), et le vieillissement prématuré (Géras) qui s’abattent sur l’âge de fer de l’humanité. « Le mal vient pour lui compenser le bien » (Hésiode, Opera et Dies, 609-610), à l’heure où la justice (Diké) et la démesure (Hybris) se livrent une cruelle et double lutte (Eris) (Vernant, 1985, 58-59). Car sous le régime ambigu et trompeur de Pandora, la première femme, ce sont aussi les femmes qui soignent, qui s’occupent des infirmes et des enfermés. Athéna lui donne robe, voile et art du tissage, car Pandora est aussi Anesidora, la terre féconde qui fait « sortir les présents des profondeurs ». Suivant de près Prométhée, qui vole le feu, invente les ruses de la technique et reçoit en retour la sanction du labeur, Pandora est « celle qui donne tout », ou le « don des dieux » (Hésiode, Opera et Dies, 81-82). Elle est à la fois le malheur et le soin, « un

en relation