Soins relationnels

Pages: 6 (1426 mots) Publié le: 17 avril 2012
SOINS RELATIONNELS – SEMESTRE 5

La situation :

La situation vécue concerne Mme P, patiente âgée de 63 ans. Elle a été transférée d’un service de chirurgie vasculaire pour réautonomisation suite à une amputation transtibiale droite sur ischémie aiguë.
Mme P a de nbrx ATCD médicaux et chirurgicaux cardio-vasculaires (une HTA traitée, de multiples pontages et angioplasties, ainsi qu'unAVC) et ceci ds un contexte tabagique tjs d’actualité à environ un paquet/jour depuis 24 ans.
Par ailleurs, ses ATCD médicaux révèlent une dépression traitée à ce jour par antidépresseur et une anorexie alimentaire mais aussi hydrique : à ce jour elle présente un état cachectique avec un IMC de 12.9 kg/m². Durant son séjour Mme P bénéficie des services et du soutien de la psychologue ainsi qued’une PEC par la diététicienne.
Après l’amputation, le séjour de Mme P en chirurgie vasculaire a été marqué par des douleurs très intenses qui ont nécessité l’intervention et la PEC quotidienne par une unité mobile spécialisée ds la douleur.
A son entrée ds le service de réadaptation fonctionnelle, Mme P bénéficiait d’un traitement de fond antalgique (associant paracétamol, morphine d’action brèveet un antiépileptique indiqué ds le traitement des douleurs neuropathiques périphériques). Début septembre le moignon de Mme P était cicatrisé. Elle avait acquis la verticalisation monopodale et une autonomie en fauteuil roulant pr les déplacements et pr les transferts. Après réévaluation, l’objectif global de la PEC a dc été réajusté: permettre à Mme P d’acquérir une autonomie à la marche avecl’aide technique d’une prothèse adaptée sur un manchon. Ainsi à partir de mi-septembre, Mme P a pu poursuivre sa rééducation avec cet appareillage. Mme P se montrait dynamique, impliquée et très volontaire ds son processus de réautonomisation. A ses dires, ses progrès à la marche n’allaient pas assez vite, alors même que l’ensemble des professionnels de santé constataient et lui témoignaient d’uneévolution rapide et significative qui dépassait même leurs propres attentes. Cpdt elle souffrait encore parfois de douleurs à type de décharge électrique au niveau du moignon. Les posologies du traitement antalgique avaient alors été réajustées par l'équipe médicale.
Le 03 octobre en fin de matinée, je la croise ds le couloir. Elle était en fauteuil roulant avec sa prothèse sur les genoux. Ellerevenait vers sa chambre après avoir terminé une séance de kinésithérapie. En se croisant, ns ns sommes regardées, elle m'a brièvement souri, par contre j'ai remarqué qu’elle avait le visage crispé. Je me suis alors arrêtée à son niveau et je l’ai interpellé en lui demandant si sa séance de rééducation s’était bien déroulée. Elle m'a répondu : « oui, ça s'est bien passé, mais maintenant j'ai mal ». Jelui ai alors proposé de la suivre jusqu’à sa chambre pour qu’elle m’explique sa douleur. Elle a accepté. Une fois ds la chambre, j'ai fermé la porte derrière moi et je lui ai demandé où est ce qu’elle avait mal. Elle m'a répondu: « j’ai très mal au pied ». Je me suis alors baissée dvt elle en mettant un genoux à terre et j'ai saisi délicatement son pied et sa jambe gauche entre mes mains. En mêmetps que je faisais ce geste et avt même que je ne lui parle, Mme P m’a interrompu verbalement tout en me faisant non de la tête. Elle m'a dit: « non, pas celui-là, l’autre pied ». J'ai dc relâché doucement sa jambe gauche, puis tout en restant dvt elle à sa hauteur je lui ai demandé de me montrer avec ses mains où se localisait sa douleur. Mme P s'est penchée en avt et m'a montré la zone amputée enfaisant des gestes larges avec ses mains et en me disant: « c’est à ce pied que j’ai mal ». Je suis tjs restée à sa hauteur et j'ai reformulé ses explications: « Mme P, vous avez des douleurs là où était votre pied droit? ». Elle acquiesça d'un signe de tête. J'ai alors continué à l’interroger pour qu’elle me précise sa douleur: la nature, l'intensité, si elle s’étendait ailleurs, depuis...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Soins relationnels
  • soins relationnel
  • Soins relationnels
  • Relationnel dans le soins
  • soins relationnels
  • Soins relationnels
  • Soins relationnels
  • Les soins relationnels

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !