Soleil couchant

475 mots 2 pages
COMMENTAIRE COMPOSE DU POEME "SOLEILS COUCHANTS" DE VICTOR HUGO

Texte étudié :

Soleils couchants

Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées;
Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

Tous ces jours passeront ; ils passeront en foule
Sur la face des mers, sur la face des monts,
Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

Et la face des eaux, et le front des montagnes,
Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
Sans que rien manque au monde immense et radieux !
Victor HUGO, Les Feuilles d'automne.

Commentaire du texte :

Recueil poétique de Victor Hugo (1802-1885), Les Feuilles d’automne fut publié à Paris en 1831. Dominés par la mélancolie, se présentant bien comme des feuilles dispersées, les quarante poèmes réunis sous un titre rappelant l’une des plus célèbres Élégies de Millevoye paraissent après la luxuriance des Orientales, et après la consécration du chef de l’école romantique, avec les flamboyances d’Hernani et de Notre-Dame de Paris. Ce virage apparent révèle en réalité une tendance hugolienne profonde. Composées entre juillet 1828 et novembre 1831, ces pièces assument les coups et les peines de la vie privée (en 1828, Hugo a perdu ses parents, son premier-né et sa belle-mère, en 1830 la crise conjugale commence, la séparation physique intervient après la naissance d’Adèle en juillet), ainsi que ceux de la révolution de Juillet. Étape décisive, la trentième année, fin de la jeunesse, semble déjà l’automne de la vie. La poésie s’installe dans une nouvelle saison mentale.
Les exercices

en relation

  • Victor hugo "mon bras pressait ta taille frêle"
    346 mots | 2 pages
  • Question de corpus sur les cycles rhénans
    549 mots | 3 pages
  • Fiche lecture poèmes saturniens
    1906 mots | 8 pages
  • Soleils couchants
    271 mots | 2 pages
  • cacapipi
    328 mots | 2 pages
  • Mon reve familier verlaine
    944 mots | 4 pages
  • Anthologie misere sociale
    2190 mots | 9 pages
  • Florilège de poème
    1912 mots | 8 pages
  • Analyse d'un poème
    571 mots | 3 pages
  • Disserte
    522 mots | 3 pages
  • Écriture d'invention
    632 mots | 3 pages
  • Verlaine
    331 mots | 2 pages
  • Préface du recueil de poèmes mélancolique de verlaine a nos jours
    1431 mots | 6 pages
  • Analyse melancholia
    1617 mots | 7 pages
  • Soleils couchants
    1394 mots | 6 pages