Sommes nous prisonniers de notre passé?

Pages: 8 (1860 mots) Publié le: 18 mars 2013
Sommes nous prisonniers de notre passé?

La question posée présente deux types de temporalité: premierement, de manière explicite, le "passé" est invoqué, et le passé correspond à ceux qui a eu lieu, à ce qui est révolu, à ce qui est terminé. Deuxiemement, et de maniere plus discrète, la question présente également à travers la formule "sommes-nous prisonniers", un verbe "être" conjugué auprésent. Il y'a de quoi donc ici nous étonner : Comment aujourd'hui, dans ce temps qui se déroule maintenant (notre présent), pourrions nous etre prisonniers de ce qui a eu lieu (notre passé) ? Et etre prisonnier, c'est etre enfermé par, c'est etre privé de liberté. Donc, est ce que nos manières de vivre au présent, ici et maintenant, sont entièrement privées de liberté, parce que le passé a un telpoids qu'il nous enferme inexorablement?
Ce qui fait alors problème, c'est qu'il y a deux manières incompatibles alors de considérer notre présent: soit celui ci est entierement déterminé, conditionné, défini de notre passé, soit au contraire il est ouvert aux possibles, et à notre liberté créatrice.
Nous interrogerons pour commencer la continuité entre le présent et le passé: cette continuitén'est elle pas ce qui garantit la possibilité de l'experience et du progrès de tout un chacun? Ensuite nous verrons de quelle manière le passé peut peser sur le présent au point de devenitr absolument contraignant. Enfin, nous nous demanderons s'il est possible de s'emanciper du passé.
Pour commencer, nous voudrions souligner la continuité qui existe entre le présent et le passé. Ne sommes nous pasd'abord ce que la somme de chaques journée a fait de nous? En ce sens, ce n'est pas un rapport d'enfermement que nous aurions du passé mais un rapport de lien à ce qui nous consititue. Chaque jour ajoute son élément, comme une perle a son colier: et on ne dira pas que telle nouvelle perle est prisonniere de la précedente, mais que pour se situer ou elle se situe, elle requiert la précendente. Dela meme maniere, ce que nous sommes aujourd'hui est lié a ce que nous avons été: nous synthétisons chaques jour, des élements nouveaux, que nous ajoutons à l'être que nous sommes aujourd'hui devenus. L'experience "un homme d'experience" met en évidence une telle affirmation. Un homme d'experience, c'est un homme qui a su s'enrichir de ses experiences passées, et qui s'est construit grâces a elles.Le passé n'est pas une temporalité qui l'enferme, mais esr comme un réservoir d'experiences, qui lui a permis de s'élever à un savoir faire, ou un savoir vivre. Il sait alors aujourd'hui comment se comporter face a telle ou telle situation, parce qu'il a rencontré anterieurement des situations similaires. L'homme d'experience ne présente pas le modèle de quelqu'un qui a su toujours quoi faire: aucontraire, son expérience, c'est bien d'abord de n'avoir pas su comment faire, puis d'avoir trouvé la solution, puis d'etre aujourd'hui riche de celle ci, ou du moins de la capacité à construire des solutions face à tel nouveau probleme. L'homme d'experience est celui qui peut dire "j'ai déja fait cette erreur', et c'est la raison pour laquelle il ne la reproduit pas ; il a appris de son passécomment faire autrement. De maniere générale, grandir, mûrir, arriver a l'age de raison, ou à sa majorité, c'est bien arriver à un stade ou nous mettons a profit nos experiences passées, pour vivire un présent d'adulte. Il y'aurais ainsi une véritable continuité harmonieuse d'un progrés continu. Le présent en ce sens ne serait pas subordonné au passé, mais il ne serait pas non plus détachéabstraitement de celui ci ; le présent serait lié au passé, en ce sens qu'il le prolongerait er profiterait de ce qui a eu lieu pour aller de l'avant. Le temps jouerait chaques jour en notre faveur, puisque nous ne cesserions d'avancer dans un progrès en droit infini. Cependant, une représentation si harmonieuse du rapport entre présent et passé ne semble pas pouvoir résister à certaines critiques. Et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sommes-nous prisonniers de notre passé ?
  • Sommes-nous prisonniers de nos désirs ?
  • Sommes-nous prisonniers de nos croyance ?
  • Sommes-nous prisonniers du temps?
  • Sommes nous prisonnier des mots ?
  • Prisonniers
  • Prisonnier
  • Prisonnier

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !