Soumission à dieu

513 mots 3 pages
La soumission à Dieu, le vrai chemin de la liberté ( |

La soumission est le véritable chemin qui mène à la paix de l’âme, d’ailleurs le mot islam en arabe veut dire soumission mais tient aussi sa racine du mot salam donc paix.On peux se poser la question si ce mot ne veut pas dire être en paix avec Dieu, et pour ce faire suivre son système.
On ne peut être qu’avec Dieu et aucunement d’une autre manière, car si l’on suit une autre voie c’est automatiquement la pagaille, la misère… l’erreur !La soumission c’est l’acceptation d’un système parfait, à l’image de Dieu.
Se soumettre c’est conformer son âme et son corps à la volonté de Dieu, porter toute confiance en lui dans notre condition matérielle comme spirituelle.
Bien sûr nous agissons toujours, nous continuons d’apprendre, d’étudier, de travailler… mais ce qui change c’est l’état d’esprit, toutes ces actions sont prises dans le sens d’une attribution de miséricorde divine, d’une nourriture spirituelle, ainsi l’intensité et la reconnaissance de celle-ci en est décuplée et l’on peut apprécier le bonheur que Dieu dans sa grâce nous fait gouter tout les jours.Ce bonheur provenant de Dieu c’est cette liberté de ne plus être dans l’illégalité, mais surtout dans le respect de sa création dans son ensemble, Dieu n’est pas une sorte de père, il maintient l’équilibre dans sa création.Par exemple vous connaissez l’effet papillon, et bien régulièrement Dieu fait une mise à jours du système afin qu’on ne se mange pas les uns, les autres, au sens figuré bien évidemment car ce sont des mises à jours déjà prévues par lui, l’omniscient.Si l’on veut parler de liberté on doit bien évidemment parler de l’emprisonnement que subissent les mécréants, car ceux-ci suivent le diable sans même sans rendre compte dans la plupart des cas,.
Ce que je tente de vous expliquer c’est que peu importe qui nous sommes, ce que nous sommes… il est en fait évident que l’on ait toujours soumis à quelque chose car on a toujours besoin de manger,

en relation

  • L'autorité politique par diderot
    874 mots | 4 pages
  • Sarah
    799 mots | 4 pages
  • Les fonctions d'une ville-monde
    1313 mots | 6 pages
  • Utilisation des outils de communication pour relever les defis matrimoniaux
    2503 mots | 11 pages
  • Exposé islam et politique – sayyid qutb : la hâkimiyya
    3784 mots | 16 pages
  • Article Autorité Politique
    269 mots | 2 pages
  • Commentaire traité sur la tolèrance, voltaire
    564 mots | 3 pages
  • Lecture analytique diderot article autorité politique
    2880 mots | 12 pages
  • Paroles tirées de l'écriture sainte de bossuet
    1441 mots | 6 pages
  • Autorité naturel
    2958 mots | 12 pages