Soumission à l'autorité milgram

Pages: 10 (2474 mots) Publié le: 8 mars 2011
FICHE DE LECTURE

« LA PSYCHOSOCIOLOGIE DES GROUPES »

Soumission
à
l’autorité

Stanley MILGRAM

Editions Calmann-Levy, 1974

INTRODUCTION

Stanley Milgram est né à New-York en 1933, docteur en psychologie sociale il a enseigné à l'université de Harvard et à celle de Yale.
Dans les années 60, Stanley Milgram a conçu une série d'expériences visant à mieux comprendre « lasoumission à l'autorité ». Lorsque l'on parle de soumission en psychologie sociale, nous faisons référence au comportement d’un individu ou d'un groupe devant une exigence, implicite ou explicite dans le but d’obtenir de lui soit une approbation, soit un comportement, soit un changement cognitif ou perceptif. Ces expériences achevées, S. Milgram nous présente les résultats de ses travaux dans unlivre intitulé: « Soumission à l'autorité »

1°) PRESENTATION DE L’EXPERIENCE

Le recrutement des sujets participant à l'expérience se fait grâce à la parution d'une annonce dans le journal local. Les participants sont alors rétribués.
Officiellement il s'agit d'une étude sur la mémoire et l'apprentissage, mais le véritable objet est d'étudier le degré de soumission de ces individus dans uneinstitution donneuse d’ordre.
Les volontaires proviennent de classes socio-économiques et de niveaux d'instruction très différents, différences que Milgram a pris en compte dans l'analyse des résultats.
L'expérience comprend trois personnages: le sujet volontaire, un expérimentateur et un compère.
Deux personnes sont reçues par l'expérimentateur dans un laboratoire; l'un est « moniteur» et l'autre « élève ». Après un tirage truqué (le tirage désigné toujours le sujet de mèche avec l’expérimentateur comme l'élève) l'élève est emmené dans une salle annexe. Les deux salles étant séparée par une vitre. L’élève est attaché par des sangles sur une chaise ; une électrode est fixée sur son poignet.

L'expérimentateur explique à l'élève qu'il doit apprendre des couples de mots puisles restituer.
Toute erreur est suivie d'une décharge électrique qui s’intensifie progressivement.


Le véritable « sujet » de l'étude est le « moniteur ». Après l'installation de l'élève, le « moniteur » est placé devant une machine avec des boutons indiquant le niveau de voltage accompagnés de commentaires divers tels que « choc léger », « choc modéré », « choc fort » jusque « attentionchoc dangereux ».

L’expérience commence, l’expérimentateur invite « le moniteur » à faire passer le test d’apprentissage à l’élève qui se trouve dans l’autre pièce. S’il répond correctement, il passe au couple de mots suivant, sinon « le moniteur » doit lui infliger un choc électrique en commençant par le voltage le plus faible.

Le « moniteur » n'est pas au courant du véritable objet del'expérience. En revanche, l'élève qui est un acteur ne reçoit aucune décharge électrique.
Il doit, à partir d'un certain voltage, se mettre à se plaindre, puis à crier.
Le but de l'expérience est de découvrir quand et comment se produit la désobéissance à l'autorité en dépit d'un impératif moral.

Le conflit commence quand l'élève se plaint. Plus le voltage augmente, plus l'élève se plaint etdemande qu'on le libère. Il est important d'évoquer l'attitude très directive de l'expérimentateur. A 250 volts, l'élève simule une véritable crise d'agonie.
Lorsque le sujet ne veut pas continuer l'expérience, l'expérimentateur dispose de 4 injonctions pour pousser le sujet à reprendre :

• au premier refus du sujet, l'expérimentateur rétorque: « je vous prie de continuer »

• au secondrefus, l'injonction est « l'expérience exige que vous continuiez »

• au troisième refus l'injonction est « il est absolument indispensable que vous continuiez »

• en dernier lieu « vous n'avez pas le choix, vous devez continuer »

Si à la dernière injonction le sujet ne reprend pas, l'expérience s'arrête.
Dans le cas contraire l'expérience se termine après trois décharges maximales de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Soumission à l'autorité
  • La soumission à l'autorité
  • La soumission à l'autorité
  • Soumission a l'autorité
  • La soumission à l'autorité
  • L'obéissance ou la soumission à l'autorité
  • L'obéissance et la soumission à l'autorité
  • Soumission par l'autorité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !